Féodalités... (Amadou Tidiane WONE)


Féodalités... (Amadou Tidiane WONE)
 En Europe, 10 Etats sont des monarchies héréditaires, parmi lesquelles on dénombre 7 royaumes (Belgique, Espagne, Danemark, Norvège, Suède, Pays-Bas, Royaume-Uni) 2 principautés (Monaco et Lichtenstein) et 1 grand-duché ( Le Luxembourg).
En Afrique contemporaine 3 pays… seulement (!) sont des monarchies : le Maroc, le Lesotho et le Swaziland. Toutes les institution africaines ante-coloniales ont été radiées de l'histoire de l'humanité.
Cette énumération détaillée a l'avantage de montrer que les notions de « démocratie » et de « République » dont la vieille Europe serait, soi-disant le pôle émetteur universel, ne sont pas la panacée sur le sol même de l'Europe !
Relevons ensuite que les institutions que l'on nous a imposées par la force ne sont pas les plus porteuses de sens ni de bien-être. En effet, les monarchies nordiques européennes sont les pays parmi les plus agréables à vivre au monde. Les plus respectueuses de l'humain.
Il est tout aussi étrange que l’empire colonial britannique aie survécu à la Décolonisation ne serait-ce que symboliquement.  Dans la mesure où la Reine d’Angleterre est celle du Royaume-Uni (soit Angleterre, Pays de Galles, Écosse et Irlande du Nord). Elle « règne » en plus sur Le Canada, l’Australie, La Nouvelle-Zélande, La Papouasie-Nouvelle-Guinée, La Jamaïque, La Barbade, Les Bahamas, La Grenade, Les Îles Salomon, Les Tuvalu, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Le Belize, Antigua-et-Barbuda, Saint-Christophe-et-Niévès. Elle « règne » sur le Commonwealth qui regroupe en plus tous les pays africains anglophones ! Une cinquantaine d'Etats se reconnaissent comme des joyaux de la Couronne…Fût-ce de manière symbolique, la zone d’influence est réelle.
En réalité, la vieille Europe, pôle émetteur du trafic international d'esclaves et dessinateur de la configuration du monde contemporain par la colonisation, est restée très conservatrice. Tout en nous vendant les théories et idéologies de la Liberté et de la démocratie ! A l'inverse, les familles régnantes traditionnelles européennes, toutes alliées par le sang sont toujours au cœur de la gouvernance mondiale. Elles ont mis en place des mécanismes qui les préservent des soubresauts et des sautes d’humeur de la plèbe, par des modes de gouvernement qui ne remettent jamais en question leur autorité.  Des outils de communication puissants entretiennent le mythe dans la tête du peuple et alimentent ses fantasmes en étalant la vie privée des monarques, et de leurs familles, au travers de tabloïds dédiés.
Pendant ce temps en Afrique, plus particulièrement, on a cannibalisé nos institutions ante-coloniales et vidé de leurs substances nos meilleures traditions.  On nous a lavé les cerveaux pour y installer des clichés et des raccourcis, en rupture totale avec le génie créateur de notre histoire plurimillénaire.  Nos élites tournent en rond dans la cage de certitudes d'emprunt dont ils n'osent pas sortir. Même lorsque la porte est ouverte. Au lieu de réinventer des institutions politiques et sociales conformes à nos identités véritables, nos juristes copient et collent des mécanismes qui procèdent du génie de nos tortionnaires. Comment voulez-vous vous développer avec une laisse au cou ? Nos intellectuels récitent des leçons mal sues et débitent des mots convenus qui rassurent notre tuteur, la France pour ce qui nous concerne, mais ne peuvent porter aucun dessein de grandeur.
Parlons de la France et de sa révolution de 1789 qui en fait une exception en Europe. Ils ont décapité leurs souverains et inventé une République laïque fondée sur la négation de Dieu et l’élimination de l’aristocratie. Est-elle le meilleur exemple à suivre ?
Le débat doit s’ouvrir ! Mais il faut surtout agir ! Réagir.  Rugir. La castration de nos intelligences n'a que trop duré.  La liberté mentale est une conquête intérieure qui est un des fondements de l’indépendance. Des hommes et des femmes libérés forment une nation libre. Il y a donc un travail personnel préalable que chacun d'entre nous doit opérer en son for intérieur.  Avant l'arbre à palabres…
Au demeurant, j'entends déjà certains esprits chagrins me prêter des arrière-pensées nostalgiques et royalistes…Grandissons un peu et regardons la lune au lieu du doigt de celui qui la montre !
 
#allonsrekk !
 
Amadou Tidiane WONE
TidianeWone@protonmail.com
Lundi 12 Juillet 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :