Félix Tshisekedi au peuple Tchadien : « Soyez assuré de l’accompagnement de l’Union africaine dans cette transition que nous souhaitons pacifique »


Alors qu’il prenait part aux obsèques du maréchal Idriss Déby Itno à la place de la nation à N'Djaména, le Président de la République Démocratique du Congo a dénoncé « un acte ignoble » menaçant la stabilité du Tchad. Pour le président Félix Tshisekedi, avec le rappel en Dieu du président Tchadien, l’Afrique vient encore de perdre un pacificateur et fervent défenseur de ses intérêts.

« Je n’aurai jamais imaginé lorsque je l’ai vu vendredi dernier à Brazzaville en marge de l’investiture du président de la République du Congo, que c’était la dernière fois et que son au revoir était en réalité un adieu. Cette disparition tragique suscite l’indignation, l'incompréhension. En effet, il est inacceptable que cet acte ignoble puisse ôter la vie au président Déby  menaçant ainsi la stabilité du Tchad à laquelle mon pays la RDC Congo tient particulièrement à l’instar de l’Union africaine que j’ai l’honneur de représenter en cette triste circonstance. L’Afrique a eu en la personne du président Déby, un défenseur de son intérêt et au besoin de pacificateur. Il est important de souligner ici, mon admiration devant vous de celui qui aura été un admirable combattant et qui aura été le maréchal du Tchad pour son pays et l’Afrique », a témoigné le président Tshisekedi.

Par ailleurs, le président en exercice de l’union africaine a rassuré le peuple tchadien de l’accompagnement de l’Union pour une transition démocratique, conformément aux lois et règlements du pays.

« Plutôt que d’annuler les efforts réalisés jusqu’à ce jour pour le renforcement de la paix et l’unité, et le renforcement de la stabilité dans votre pays, le décès brutal du maréchal devrait en réalité servir en mémoire à l’illustre disparu, de catalyseur pour une véritable union du peuple tchadien dans sa plus grande diversité. Notre continent a assez souffert du manque d’unité et de stabilité. Il va sans dire que tout délitement de la situation du Tchad constituerait une menace pour le pays ainsi que la stabilité et l’intégrité de la région. Soyez assuré de l’accompagnement de l’Union africaine dans cette transition que nous souhaitons pacifique, inclusive et démocratique conformément à la loi fondamentale de votre pays », a rassuré le président Congolais, qui rappelle également que « la réalisation d’un tel scénario nous conduit vers un énième échec dans la quête qui nous unit tous d’une Afrique intégrée, développée et prospère... »
Vendredi 23 Avril 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :