Félix Antoine Diome (Ministre de l'intérieur) : « Les forces de défense seront déployées sur le terrain. Et si des sanctions doivent être prises, c'est dans l'ordre naturel des choses »


Sur le plateau télévisé de la RTS1, le ministre de l'intérieur Félix Antoine Diome, a invité les populations à se conformer aux décisions prises par le chef de l'État,  qui au terme d'une rencontre le comité de gestion de crise de la pandémie Covid-19, a décrété un état d'urgence assorti de couvre-feu pour les régions de Dakar et Thiès.

"Les ministres chacun en ce qui les concernent prendront des arrêtés, de même que les gouverneurs et les préfets, tout cela pour porter à la connaissance des populations et leur faire comprendre de façon précise, les obligations qui pèsent sur chacun. Quand il y a un texte qui organise des dispositions de cette nature, il prévoit également des sanctions. Maintenant, nous espérons et souhaitons  ne pas arriver à ce stade, car le président a appelé chacun et chacune à avoir le comportement et l'attitude qu'il faut. Le plus important aujourd'hui c'est de comprendre que tous ensemble nous devons faire bloc derrière le président de la République pour atteindre cet objectif qui est d'arrêter la propagation du virus. Maintenant si des sanctions doivent être prises on le souhaite pas, mais ce sera  dans l'ordre naturel des choses parce que c'est prévu par la loi", précise le ministre de l'intérieur.

Félix Antoine Diome, de rappeler que les forces de l'ordre et de sécurité seront déployées sur le terrain pour veiller à l'application stricte des mesures, notamment le port systématique du masque. 

"C'est pour des raisons sanitaires et sécuritaires que ces mesures sont prises. Nous l'avons tous constaté, il y a une recrudescence pour ne pas dire une progression fulgurante de l'épidémie, que d'aucuns appellent seconde vague qui a rendu nécessaires ces décisions là, l'état d'urgence assorti de couvre-feu.

La décision a été prise et une fois qu'elle est prise, il y a des actes subséquents qui seront pris derrière. Les force de l'ordre seront déployées sur le terrain pour veiller à l'application stricte des règles", a encore indiqué le ministre de l'intérieur Félix Antoine Diome...
Mercredi 6 Janvier 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :