Faveurs aux alliés / Quand Vilane renie Senghor et Diouf : Il pare Macky de vertus


« En 2000, la coalition dirigée par Abdoulaye Wade s’est vite disloquée. Depuis 2012, Benno Bokk Yakaar tient bien sur ses jambes. Macky a fait pour ses alliés ce que Senghor et Diouf n’ont pas fait pour les leurs. Je suis socialiste, mais je reconnais que le président Léopold Senghor n’a jamais confié la gestion d’une grande institution de la République à un allié », s’est réjoui Abdoulaye Vilane ce mardi à l’occasion de la Déclaration de politique générale du Pm Mahammed Boun Abdallah Dionne.
Mardi 5 Décembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :