Fautes et manquements dans le traitement de son différend avec Téliko : Madiambal Diagne demande à l’Igaj l’ouverture d’une enquête administrative


Le journaliste Madiambal Diagne a adressé une lettre à l’Inspecteur général de l’administration de la Justice (Igaj) pour demander l’ouverture d’une enquête administrative pour situer les fautes et manquements dans le traitement du dossier judiciaire l’opposant à Souleymane Téliko.
En effet, le patron d’ «Avenir Communication », dans la lettre soutient que lors de son procès en première instance devant le Tribunal Correctionnel pour diffamation, un « parti pris flagrant au profit de la partie civile avait été observé à l’audience du 3 juin 2021».
Plus grave, assure-t-il, malgré avec insistance avoir demandé que les propos tenus à son endroit par le magistrat Souleymane Téliko furent consignés dans le plumitif d’audience afin de lui permettre d’en tirer toutes les conséquences de droit, rien n’a été fait. « Souley­mane Téliko avait affirmé que j’avais été poursuivi pour viol et pour escroquerie. De tels propos, du reste mensonger, ont pu ternir ma réputation et la qualité de magistrat de Souleymane Téliko a pu leur donner du crédit. J’ai malheureusement constaté que le Tribunal n’avait pas accédé à mes demandes et celles de mes avocats de mentionner les déclarations dans le plumitif d’audience. »
Le Président Ndary Diop s’était par la suite dans une émission de la radio Rfm, permis de « justifier sa décision ». Une attitude, dira Madiambal, « une première dans les annales judiciaires au Sénégal » et de surcroît, ajoutera-t-il « cette tribune a été une autre occasion de tenir des propos désobligeants à mon endroit. »
Enfin, dénoncera-t-il, la décision de la commission d’instruction de la cour suprême de ne pas poursuivre les investigations et se serait même gardé d’entendre le magistrat Téliko. La demande de communication de la procédure ainsi que la demande de notification de l’arrêt, introduites par le journaliste au niveau de la commission sont aussi restées sans suite.
Par cette demande d’ouverture d’une enquête administrative à l’Inspecteur général de l’administration de la Justice (Igaj), Madiambal Diagne souhaite ainsi faire situer les fautes et manquements dans le traitement de ces différentes affaires...
Mercredi 23 Mars 2022
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :