Fatick : « Pour lutter contre l'immigration clandestine des femmes, l'État doit encore soutenir ces femmes... » (Ngara Diouf, Ong Fee).      

Un atelier regroupant 25 organisations de femmes qui s'activent dans la transformation des produits halieutiques et extractives s'est tenu sous la houlette de l'ong Fee. L' objectif était de préparer ces femmes aux nouvelles exigences, à savoir l'exploitation du pétrole de Sangomar qui se trouve dans la zone. La présidente de l'ong femme, enfance et environnement-(Fee), Ngara Diouf, a jugé insuffisant l'aide apportée aux femmes. " Pour lutter contre l'immigration clandestine des femmes, l'État doit encore soutenir ces femmes, car nous jugeons infime cette aide", aura dit Ngara Diouf, la présidente exécutive de l'ong Fee.


Dimanche 1 Novembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :