Fadel Barro sur le communiqué du préfet de Dakar : « Ce n'est pas à lui de prendre des sanctions contre les récalcitrants Guinéens »


Le mouvement Y EN A MARRE s'insurge contre la sortie du préfet de Dakar qui, dans un communiqué, menace de rapatrier les Guinéens récalcitrants à l'interdiction de manifestation devant l'ambassade de  Guinée. 

Selon Fadel Barro, "du point de vu du droit ce n'est pas au préfet de Dakar de décider des sanctions sur des citoyens guinéens qui manifestent devant l'ambassade. Mais c'est à la justice de prendre ces décisions". 

Non sans lui faire une leçon, l'activiste rappelle à l'administrateur civil que le Sénégal reste et demeure un État démocratique et libre, où chaque africain a le droit d'exprimer ses opinions...
Vendredi 23 Octobre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :