Face au Covid-19 : AND GUEUSSEUM préconise d'outiller suffisamment le personnel de santé et demande le confinement des foyers du virus à Dakar.


Face au Covid-19 : AND GUEUSSEUM préconise d'outiller suffisamment le personnel de santé et demande le confinement des foyers du virus à Dakar.
La guerre déclarée contre le Covid-19 requiert que des moyens conséquents soient mis à la disposition du personnel de santé. Ce qui ne semble être pas le cas, selon l'Alliance des Syndicats autonomes de la Santé (ASAS)/AND GUEUSSEUM.

Dans un communiqué transmis à Dakaractu, cette fédération de syndicats luttant pour l'amélioration des conditions de travail des soignants fait savoir que les « éléments de la troupe se plaignent dans presque tous les districts de déficit et même d'absence de munitions (gants, masques, équipements et protection individuelle, thermo flash, désinfectants...) indispensables à la guerre contre le Covid-19 ».

Selon les syndicalistes, ce constat est en contradiction avec les déclarations du Directeur du Centre des Opérations d'urgence sanitaire. Ils espèrent une intervention du ministre de la Santé pour rectifier le tir.

Dans le même tempo, l’Asas AND GUEUSSEUM  en appelle à plus d'équité dans le traitement salarial de tous les agents sans lesquels rien ne se gagne de façon durable, et insiste sur la nécessité de renforcer le personnel de santé. À cet effet, AND GUEUSSEUM  rappelle au ministère de la Fonction publique le quota de 2019 de 600 agents dédiés au ministère de la Santé et de l'Action sociale pour accroître l'offre de soins.

Compte tenu des résultats satisfaisants obtenus par le Professeur Seydi dans le traitement par l'hydroxychloroquine, les syndicalistes réclament un redémarrage sans délai de la production salvatrice quel qu'en soit le prix. Ils rappellent que l'usine de fabrique est à l’arrêt.

En outre, l'Asas suggère aussi de booster les autres productions locales de gel et de l’accélération de la recherche appliquée sur les autres aspects encore méconnus de la nouvelle maladie.

Toujours sur le pied de guerre, l'Asas préconise le confinement total dans toutes les grandes agglomérations de Dakar, devenu l'épicentre de la pandémie au Sénégal. Ce nouveau palier semble incontournable pour ces professionnels de la Santé surtout que pour eux, le couvre feu instauré par les autorités a montré ses limites dans ces agglomérations de la capitale. 
Dimanche 5 Avril 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :