Face à une 2e vague de Covid-19 à Pikine : Les acteurs politiques et sociaux appelés à renforcer la sensibilisation dans les écoles.


Dans le cadre de la lutte contre la pandémie à Covid-19, notamment cette deuxième vague virulente notée depuis quelques semaines, le renforcement de la sensibilisation est un aspect important surtout au niveau communautaire. C'est pourquoi à Pikine, l'Union des forces de Pikine a initié une campagne de sensibilisation en commençant par l'école de Pikine 3. 
 Pour renforcer la riposte dans cette partie de la banlieue, une jonction des forces est nécessaire surtout, avec l'implication des hommes politiques, les acteurs culturels et sociaux. C'est ce qui permet à Amadou Diagne, président de la plateforme qui a décidé d'ailleurs de lancer un appel aux bonnes volontés et autres mécènes pour renforcer la riposte et combattre les effectifs pléthoriques dans les classes.

La sensibilisation doit également se faire avec une participation des enseignants qui sont les premiers contacts des élèves dans les écoles. Il faudra préciser, d'après Amadou Diagne, que "la réalité au Sénégal et surtout dans la banlieue, c'est la situation pléthorique dans les classes qui doit pousser la réflexion sur l'intensification du respect de gestes barrières. "La meilleure approche est donc de respecter le ratio de l'UNESCO, c'est à dire 2 par table-banc", soutient le président de la plateforme UFP qui considère également que l'école sénégalaise doit, en cette période d'incertitude face à la pandémie, être mieux accompagnée pour ne pas devenir un foyer d'explosion de cas de Covid-19.

Dimanche 27 Décembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :