FONDS FORCES COVID19 / Mara Diop (attaché de cabinet) dément Dame Mbodj et martèle que la gestion du ministre Dame Diop a été totalement transparente.


Finalement, le répit aura été court pour Dame Mbodj. Des mises au point, pour le moins cinglantes, ont été opposées au syndicaliste qui s'est récemment attaqué au ministre Dame Diop, l'accusant de gestion nébuleuse des 02 milliards qui lui ont été alloués dans le cadre des fonds Force Covid-19. Les dernières répliques proviennent de Mara Diop, attaché de cabinet audit ministère responsable politique Apr à Ndindy et Président Conseil d'arrondissement de la jeunesse de Ndindy.

 

Dans son exercice de démenti, Mara Diop précisera tout d'abord : "les accusations de Dame Mbodj à l'encontre du ministre Dame sont fausses, nulles et infondées. Elles  sont dignes d'un énergumène de mauvaise foi". Notre interlocuteur  de poursuivre : " Sa sortie malencontreuse sur un plateau de télévision accusant gratuitement le Ministre Dame Diop d'avoir détourné le fonds force Covid-19 destiné aux artisans afin de  soutenir, ces derniers durement éprouvés par la pandémie à coronavirus, sont inadmissibles. Dame Mbodj devrait se garder de distiller de fausses informations qui n'honorent pas le métier d'une corporation aussi honorable que l'enseignement. Il ne semble ne pas avoir  digéré sa cuisante défaite à la suite des élections de représentativité syndicale. Ces diatribes incendiaires, que même un déficit mental n'aurait pas fait, n'epargnent ni Serigne Mbaye Thiam ni Mamadou Talla encore moins  Dame Diop. Pour autant, il devrait s'entourer de toutes les informations nécessaires avant de diffamer un honnête Sénégalais dont le seul tort est de travailler pour son propre pays. Comme pour un névrosé, Dame Mbodji mériterait une attention particulière de la part de l'ordre des médecins du Sénégal". 

 

Le jeune leader politique de Ndindy dira  considérer que le syndicaliste a juste voulu verser dans un règlement de comptes non sans se rendre qu'il se trompait de combat et d'adversaire. "Ce monsieur est prisonnier des tares tels l'hypocrisie, la roublardise, la jalousie. C'est un mercenaire de la plume à chaque fois qu'il ouvre sa bouche, c'est pour proférer des injures, menaces et contre-vérités. Il ravale ses vomissures d'hier en contrepartie de prébendes. Il symbolise la traîtrise et porte en lui les contre-valeurs indignes d'un enseignant. C'est un terreau fertile propice à la poussée d'immondices, un fossoyeur de la paix et un monstre. Comment comprendre l'activisme de monsieur Mbodji? Est-il un enseignant? Un activiste? ou homme politique tapi dans l'ombre? "

 

Mara Diop de signaler que Dame Mbodj a glissé dans la politique après avoir échoué dans le syndicalisme. "Les organisations syndicales ne lui font pas confiance. Elles  le lui ont montré à travers les élections de représentativité. Ne faisant pas partie du G7, le seul interlocuteur crédible du gouvernement, il ne devait pas avoir droit au chapitre. Il ne représente infiniment petit que sa personne. La morale lui recommenderait de garder le silence aussi longtemps que la veilleuse observée en ce qui concerne sa moralité douteuse. Nous sommes au courant de tout ce qui se trame autour de sa personne. Les intelligents comprendront le fond de ma pensée, et à Kébémer d'où il est originaire, il n'ose pas élever le plus petit doigt pour revendiquer quoi que ce soit".

 

 GESTION TRANSPARENTE 

 

Dans sa réponse, Mara Diop, la main sur le cœur,  confiera que le Ministre Dame Diop a érigé la transparence et la bonne gouvernance en règle de bonne conduite depuis son avènement à la tête de ce ministère en avril 2019.  "Pour rappel, toutes les informations relatives au fonds force Covid-19 sont disponibles à travers le site d'informations générales du ministère. Avant d'attaquer, Dame Mbodj aurait pu vérifier d'abord. "La prochaine secousse risque d'être fatale, ravageuse et dévastatrice pour sa personne. J'espère que tu méditeras longtemps sur mes propos", conclura Mara Diop...

Mercredi 24 Mars 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :