FIN DE HAJJ REGRETTABLE / 11 000 pèlerins risquent de revenir sans 'le zam-zam', non sans avoir payé 12 Riyals... et déçus de n'avoir pas reçu les valises promises.


Alors que tout semblait fonctionner comme dans le meilleur des mondes, voilà que le Hajj 2019 livre ses premiers déboires. Des deux premiers vols qui ont atterri entre hier et aujourd'hui, ont rejailli une grogne immense. En effet, les pèlerins, dès le pied à terre, ont dénoncé '' une arnaque '' signalant qu'ils ont été obligés de verser la somme de 12 riyals dans une banque de la place sans quoi ils n'auraient pas eu droit à l'eau bénite de la Mecque. Seulement, informe El Hadj Mor Loum (chargé de communication des voyagistes circonscrits dans le '' RENOPHUS '' ou '' Regroupement National des Organisateurs Privés du Hajj et de la Umrah au Sénégal ''),  aucun d'entre eux n'est entré en possession de son bidon. 

Notre interlocuteur de marteler que seuls les 1860 membres de la délégation gouvernementale ont été en mesure de récupérer leur zam-zam.

Pire, en plus de ce qu'il appelle '' arnaque '', il y a eu '' mensonge ''. En effet, les 11 000 pèlerins ont été surpris de ne recevoir aucune des deux valises de 23 kilos comme ce fut  promis avant leur départ de Dakar. Cette situation n'a pas manqué de créer une profonde frustration qui risque de faire couler beaucoup d'encre, a confié El Hadj Mor Loum à Dakaractu.

Il faut rappeler que le quota du Sénégal était de 12.960 pèlerins, le billet d'avion fixé à 1, 297 000 million et le package limité à 3,200 000 chez certains et 3,300 000 chez d'autres.
Dimanche 18 Août 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :