Exposition aux pesticides des producteurs et des aliments : Un niveau acceptable noté dans la zone des Niayes


Exposition aux pesticides des producteurs et des aliments : Un niveau acceptable noté dans la zone des Niayes
La Recherche développement (RD) sur la mise en place d’un système d’alerte sur les risques sanitaires liés aux pesticides et un autre relatif à un système de suivi sanitaire de l’exposition aux pesticides des producteurs a été partagée hier lors d’un atelier avec les acteurs concernés. Cette initiative du CERES-Locustox avec l’appui du PADEN a abouti à des résultats appréciables. Pour rappel  l’étude sur « le panier de la ménagère » en 2008 avait révélé la présence de pesticides communs et fortement réglementés à des teneurs dépassant de loin les Limites Maximales de Résidus (LMR) de pesticides du Codex Alimentarus.
D’où l’importance de cette étude partagée hier qui a donné ont des résultats assez rassurants.
En effet globalement, un seuil en deçà de la norme de fabricants qui est de 2.7,  a été obtenu, avec seulement 13% des producteurs qui ont montré des niveaux d’exposition aux pesticides. « Avec ce niveau en deçà de 20% c’est un excellente nouvelle quand on sait que la majeure partie des producteurs ne sont pas alpahabatisés »s’est réjoui  Papa Sam Guèye, administrateur général de la fondation CERES LOCUSTOX.
Sur la production agricole, on a des niveaux d’appréciation de la qualité sanitaire des aliments à un niveau extrêmement bon comparé à l’étude de 2008 qui montrait des taux de contamination qui dépassaient 30%.
 
 
Jeudi 26 Avril 2018
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :
QUI EST EN CRISE !

QUI EST EN CRISE ! - 17/07/2018