Expo-Dubai 2020 : Le Dr Malick Diop entend « promouvoir les atouts économiques du pays » pour accroître le confort des sénégalais .


C’est l’hôtel Terrou-bi qui a accueilli ce 28 Septembre, le petit déjeuner de presse organisé par l’ASEPEX et présidé par le Commissaire Général du Sénégal à l'Expo Dubaï 2020, le Docteur Malick Diop.

Ce petit déjeuner organisé de concert avec le comité national et le secteur privé, entre dans le cadre d’un échange entre le commissariat général, les différents acteurs impliqués de l’expo et les acteurs des médias.

 

Le docteur Malick Diop vice-président du comité de l’expo a soulevé lors de cet événement, l’importance de la gestion de l’information « C’est la vitrine du Sénégal que nous allons vendre à Dubaï, il est donc primordial de vulgariser l’information de la manière la plus limpide possible », a t-il déclaré.

« L’expo 2020, le centre du monde économique »

Cet événement est l’occasion de donner des informations avant « la rencontre économique la plus importante de l’humanité. »
Selon le Dr Malick Diop, le choix des émirats, notamment de Dubaï n’est pas anodin. 
«Dans cette compétition, le Sénégal doit être en avant». C’est le lieu de rappeler que le téléphone a été découvert lors d’une expo universelle et que le pays organisateur doit réaliser une structure architecturale digne de disputer dans le rang d’un patrimoine historique. L’exemple de la Tour Eiffel construit dans le cadre de cette expo en 1889 est donné pour soutenir cette thèse du docteur Diop.


Par ailleurs, il déclare que les objectifs de la commission déployée par le Sénégal sont statués dans l’éducation du public, le partage de l’innovation, la promotion du progrès et l’encouragement de la coopération.

« Al Wasl plaza, le centre de l’expo »


Le pavillon du Sénégal sera à 20 mètres du centre Al Wasl Plaza qui va accueillir l’exposition pour une durée de 6 mois. Mr Bah représentant de l’APIX entend par là un coup de chance. Le comité d’organisation qui veut rester fidèle à la feuille de route dressée par la commission voit en cette position stratégique une manière plus structurée de projeter le pays dans le futur en termes de réalisations. C’est dire que l’expo est avant tout une opportunité d’échanges,  notamment avec le privé national en priorité qui est à la recherche de co-développeurs.

 

« les 13 et 14 octobre : Le grand forum sur l’Afrique »
 
Il est partagé lors de ces échanges avec la presse le répertoire des points focaux de l’expo. C’est le lieu pour le docteur Diop de mettre l’accent sur la thématique de la mobilité qui est considéré comme l’un des axes majeurs du Plan Sénégal Émergent. Le Train Express Régional (TER) et le Bus Rapid Transit (BRT) seront mis en exergue, nous apprend le docteur Malick Diop. C’est en quelque sorte un moyen de valoriser les efforts consentis dans le domaine du transport. Il est important de noter que l’attraction phare du pavillon du Sénégal sera alors propulsé le 13 octobre lors de la semaine nationale du Sénégal à Dubaï.


« Le 8 Mars à Dubaï »


Toujours dans la perspective de promouvoir son savoir-faire et de s’ouvrir à d’éventuelles opportunités, le Sénégal sous l’égide du ministère de la femme fera focus sur le sous thème de la mobilité de la femme et son rôle dans le développement de l’économie mondiale. 

 

Le cadre d’échanges avec les acteurs des médias a permis à la représentante du ministère de la Femme, Mme Soumaré, de revenir sur l’essence même de la participation de la femme dans cette expo qui constitue un océan d’opportunités pour tous les secteurs d’activités.

C’est l’occasion pour elle d’annoncer que le 8 Mars de cette année, la femme sénégalaise sera à l’honneur à Dubai et promet de tout mettre en œuvre pour redorer plus qu’elle ne l’est déjà, l’image de la femme sénégalaise dans le monde à travers cette expo 2020.

 

Pour finir, le commissaire général de l’expo Malick Diop entend en priorité partager la vision du PSE dans l’enclenchement d’une dynamique d’expansion économique tout en garantissant le bien-être des populations, de présenter les grandes réalisations dans le développement des infrastructures de transport : aéroports, ports, autoroutes connectivité digitale, de promouvoir les atouts économiques afin d’attirer les investisseurs étrangers et de favoriser de nouvelles opportunités d’affaires, de promouvoir la culture, le tourisme, le sport en vue d'élever le Sénégal au rang des meilleurs au niveau universel.

 

« Accroître le confort des sénégalais, c’est le résultat attendu à la sortie de cette expo en Mars 2022 », terminera-t-il.

Mardi 28 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :