Explosions à Beyrouth : 171 morts selon un nouveau bilan des autorités sanitaires du pays.


L'énorme explosion qui a dévasté il y a une semaine des quartiers de Beyrouth, a fait 171 morts et plus de 6.000 blessés, selon un nouveau bilan du ministère de la Santé rendu officiel mardi 11 août, indiquent plusieurs médias internationaux.

 

Le précédent bilan faisait état de 160 décès liés aux doubles explosions au port de la capitale libanaise. Un incendie qui s’est déclaré dans l’entrepôt où étaient stockées 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium, avait provoqué la catastrophe au niveau du port de Beyrouth, le 4 août dernier.

 

Mardi, aux environs de 18h GMT, Beyrouth a marqué la minute dans laquelle elle a basculé, la semaine dernière, dans le chaos, a renseigné l’Agence France Presse.

 

Simultanément, les cloches des églises ont retenti et les mosquées ont lancé l’appel à la prière pour marquer l’événement tragique qui a coûté la vie à bon nombre de citoyens libanais.

 

À l'entrée du port, plusieurs centaines de personnes, pour la plupart vêtues de blanc, se sont rassemblées, certaines venues des quartiers environnants dévastés par l'explosion, a indiqué l’AFP.

 

La déflagration a fait près de 300.000 sans abris et provoqué un séisme politique qui a déjà provoqué la chute du gouvernement en début de semaine.

Mercredi 12 Août 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :