Explosion meurtrière à Beyrouth : Démission de la ministre de l'information suivie de celle du ministre de l'environnement


C'est la première démission depuis que l’explosion dévastatrice est intervenue au port de Beyrouth, provoquant la colère auprès de la quasi-totalité du peuple Libanais.
 
Manal Abdel Samad, a annoncé donc ce dimanche qu'elle quittait le gouvernement, car selon elle, « c'est le point de non retour. En ce moment, nous pouvons qu'avoir une position patriotique et honorable à l'égard du peuple libanais. Je m'excuse de ne pas avoir été en mesure de répondre à ses ambitions. Puisque la réalité ne correspond plus à nos ambitions et, après l'énorme catastrophe à Beyrouth qui a secoué la nation, blessé les coeurs et les esprits, par respect pour les âmes des martyrs, les douleurs des blessés et la situation de certains compatriotes sans abris, en réponse au peuple exigeant un changement, j'annonce ma démission du gouvernement », déclare la désormais ex-ministre de l'information.
 
Peu après la démission de Manal Abdel Samad, Damianos Kattar, ministre de l'Environnement et du développement durable, annoncera la sienne estimant que « face à ce régime stérile qui a raté de grandes opportunités, sa démission doit donc suivre... »
 
Pour rappel, hier des milliers de manifestants en colère contre la classe dirigeante accusée de corruption, d'incompétence et de négligence après l'explosion, ont pris d'assaut brièvement des ministères et défilé dans le centre-ville de Beyrouth pour crier leur colère...
 
Lundi 10 Août 2020
Dakar actu




Dans la même rubrique :