Explosion dans le 9e arrondissement de Paris, au moins 20 blessés

Une forte explosion s'est produite dans une boulangerie samedi matin dans le 9e arrondissement de Paris, blessant plusieurs personnes et soufflant plusieurs vitrines alentours.


Explosion dans le 9e arrondissement de Paris, au moins 20 blessés
Une forte explosion s’est produite dans une boulangerie samedi 12 janvier vers 9 heures, dans le 9e arrondissement de Paris, blessant plusieurs personnes et soufflant plusieurs vitrines alentours, d’après la préfecture de police et des journalistes de l’AFP sur place.

L’explosion s’est produite dans un quartier touristique de la capitale, à l’angle de la rue de Trévise et de la rue Sainte-Cécile, et a endommagé une partie de l’immeuble comme le montre ce tweet du journaliste Matthieu Croissandeau.

Une vingtaine de blessés

L’explosion serait d’origine accidentelle et pourrait avoir été provoquée par une fuite de gaz, selon des sources policières. Des pompiers de Paris intervenaient pour une fuite de gaz dans la rue de Trévise, quand la déflagration s’est produite.

Plusieurs personnes touchées à la tête ont été soignées dans une rue voisine. Au moins vingt personnes ont été blessées, dont deux en urgence absolue, sept grièvement et onze autres plus légèrement, selon une source policière citée par l’agence Reuters.

« Toutes les fenêtres ont explosé »

« Toutes les fenêtres de l’appartement ont explosé, toutes les portes qui étaient ouvertes sont sorties de leurs gonds, pour sortir de la chambre j’ai dû marcher sur la porte, les enfants étaient paniqués », a témoigné Claire Sallavuard, une habitante du 6 rue de Trévise, qui a été évacuée du premier étage par une échelle de pompiers. « On était tous en train de dormir et là on entend un bruit, on a cru que c’était un séisme », a raconté une jeune fille habitant la rue Montyon, à proximité.

Dans les rues, plusieurs touristes, valises à la main, évacuaient les nombreux hôtels de cette zone centrale de la capitale parisienne, a constaté une journaliste de l’AFP.

La capitale sous haute sécurité

Alors que plusieurs hélicoptères de la sécurité civile surveillaient la zone, le premier ministre Edouard Philippe, le procureur de Paris Rémy Heitz et le ministre de l’intérieur Christophe Castaner se sont rendus sur place vers 10 heures. Ce dernier a salué l’intervention de « plus de 200 pompiers de Paris » et adressé ses pensées aux blessés et à leurs proches.

Les pompiers de Paris ont reçu un « grand nombre d’appel » lié à l’explosion et invitent les citoyens à libérer les lignes téléphoniques si leur demande ne « revêt pas un caractère d’urgence ».
La capitale est placée samedi sous haute sécurité, avec plus de 5 000 policiers et gendarmes mobilisés pour l’acte IX de la manifestation des « gilets jaunes ».
Samedi 12 Janvier 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :