Exploitation de l'anacarde en Casamance : Plaidoyer pour la réduction des fonds extérieurs et le remboursement effectif des prêts. (Reportage)


Les cadres de concertation de la filière anacarde des régions de Ziguinchor et de Sédhiou visent un seul et unique objectif pour la prochaine campagne : la réduction des fonds venant de l'extérieur.

La région de Sédhiou considérée comme le grenier de l'exploitation de l'anacarde a réussi à produire quelques 55 000 tonnes de la ressource en 2019. 
Dans cette région sud, la difficulté est est liée à un défaut de remboursement des prêts bancaires au profit des producteurs.

Le délégué général à l'entrepreneuriat rapide des femmes et des jeunes a appelé les bénéficiaires à plus de compréhension dans le paiement des dettes contractuelles.

Papa Amadou Sarr a annoncé une enveloppe de 15 milliards Fcfa pour la prochaine campagne de l'anacarde dans les 3 régions que sont Ziguinchor, Kolda et Sédhiou dont les 40% seront destinées à la dernière citée.

Dans le cadre de sa tournée en Casamance, le délégué général s'est entretenu avec des coopératives à Bignona et Mangaroungou.

Après l'étape de Ziguinchor et Sédhiou, Papa Amadou Sarr se rendra durant le week-end à Kolda et Fatick où il rencontrera les producteurs d'anacarde.
Samedi 1 Mai 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :