Expiration du mandat du collège de l’ARTP : La réponse du directeur général, Abdoul Ly aux opérateurs plaignants


Indexée, l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes n’aura pas trouvé plus belle occasion que celle de ce matin où elle s’est livrée à une série de panel avec les acteurs du secteur à la foire internationale de Dakar (Fidak). L’Artp aurait probablement attendu un moment plus approprié, mais interpellée,  elle préfère donner sa position sur la sortie des opérateurs tels que Free et Expresso concernant «l’illégalité» du Collège de l’autorité. Ces deux challengers de l’opérateur Orange ont estimé que le Collège de l’autorité de régulation des télécommunications au Sénégal est exclu pour donner des avis ayant une valeur juridique les concernant. Pour ces opérateurs lésés, il y a un énorme déséquilibre dans la viabilité du modèle économique face à Orange Sénégal qui détient 60% du parc mobile et près de 70% de la valeur totale du marché. 

A travers sa décision N° 2022 – 021 du 28 novembre 2022, le Collège de l’Artp vient remettre tout en cause toute attente liée à l’équilibre entre les opérateurs. Ainsi, avec cette sortie de Free et Expresso, le directeur général de l’Artp, au micro de Dakaractu, considère que ces mesures prises par le Collège sont bien justifiées.
Mardi 27 Décembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :