Expiration de son mandat à la tête de l’ARMP : Saër Niang règle ses comptes avec ses détracteurs


Le directeur général de l'Autorité de régulation des marchés publics (ARMP), Saër Niang, est revenu lors du point de presse en marge de la publication du rapport d’activité 2016 de l’agence, sur l’expiration de la fin de son mandat. Il a rappelé que son mandat avait été prolongé, en attendant la fin des mutations organisationnelles qui impactent l’ARMP et en a profité pour tacler ses détracteurs. Pour lui des gens parlent sans maitriser ce qu’ils disent.
« Au niveau de l’ARMP les textes disent que les mandats du Conseil et du Dg sont de trois ans. Et disent aussi que la fin de mandat des membres est constatée à l’expiration du délai de 3 ans.  Par contre cette disposition n’existe pas dans le mandat du DG, le décret nomme le DG sans expiration de date.  Pourquoi l’Etat a différé le départ de l’actuel Dg, c’est parce qu'il y a des mutations organisationnelles qui ont été entreprises, avec une mutualisation des organisations qui évoluent dans la commande. Et ce travail a été engagé depuis l’ancien conseil. Et c’est ce qui explique l’option de l’Etat de maintenir le DG. Il n’y a aucun problème à mon niveau, j’ai suffisamment d’expertise pour être mon propre employeur. Je ne suis pas un carriériste. Des gens parlent sans maitriser ce qu’ils disent mais cela ne me dérange pas. Je ne me considère pas être dans un troisième mandat »
 
Vendredi 9 Mars 2018
Dakar actu




Dans la même rubrique :