Évolution fulgurante du Coronavirus : Pape Diop s’en prend aux récalcitrants aux mesures du couvre-feu


Placé dans le top 10 des pays africains les plus touchés par le coronavirus, le Sénégal occupe désormais le 6ème rang de ce classement, a révélé le leader de « Bokk Guiss-Guiss » Pape Diop, qui dit cependant comprendre l’allégement des mesures du couvre-feu par le Chef de l’Etat.
« Mais, si on en arrive là, c’est parce que l’Etat commence à penser sérieusement à l’impact que pourrait avoir la prise en charge de l’épidémie sur l’état de nos finances publiques. L’ardoise pourrait être en effet très salée et même intenable pour le trésor public. Quels que soient donc les efforts fournis par l’Etat et l’apport des généreux donateurs et quels que puissent être l’engagement et le professionnalisme du personnel médical, la guerre contre le Covid-19 est perdue d’avance tant que la communauté n’en fera pas sa propre affaire », a-t-il déclaré. 
Aussi a-t-il appelé à une prise de conscience collective et, par conséquent, la mobilisation de tous les Sénégalais. Il n’a pas manqué de tacler ceux qui violent les mesures et invité l’ensemble de nos compatriotes à ce sursaut national qui est fondamental si nous voulons triompher rapidement du Covid-19.
« Chaque Sénégalais a ainsi le devoir de respecter scrupuleusement les gestes barrières préconisés par le personnel médical, tout comme les mesures de restrictions édictées dans le cadre de l’état d’urgence.  J’interpelle en particulier ceux qui prennent des voies détournées pour contourner allègrement l’interdiction des déplacements interurbains, ceux qui violent le couvre-feu, ceux qui continuent de transporter en motocyclette des individus d’une contrée à l’autre, ceux qui rechignent à porter un masque dans les lieux publics et ceux qui refusent, en toute insouciance, d’appliquer les autres mesures barrières.  Au-delà de leur incivisme caractérisé et de leur irresponsabilité, ils exposent leur propre santé, celle de leur famille et de leurs proches, ainsi que celle de toute personne qui a la malchance d’entrer en contact avec eux », a déclaré le Président de la Convergence Libérale et Démocratique/ Bokk Gis Gis
Le comportement de ces individus a-t-il ajouté, est tout aussi condamnable que celui de ces autres compatriotes suspectés de pouvoir attraper le virus de par leurs contacts, mais qui refusent systématiquement leur isolement. « N’hésitant même pas à s’enfuir pour échapper au personnel médical en charge de leur suivi ». Certes, relativise-t-il, cette attitude est à la fois inconsciente et irresponsable, mais ses auteurs le font hélas pour échapper à la stigmatisation dont sont victimes autant les malades du Coronavirus que les simples cas suspects.
Pour en finir avec cette image surréaliste de cas suspects fuyant pour échapper à leur mise en quarantaine, a-t-il donc préconisé, il nous faut changer notre rapport à la maladie et la perception qu’en ont encore beaucoup d’entre nous.
Enfin, Pape Diop de mettre l’Etat aussi face à ses responsabilités. Si la décision a été prise d’alléger les restrictions dans le cadre de l’état d’urgence, cela ne devrait point entraîner un relâchement dans la lutte contre le Covid-19, a-t-il indiqué.
« C’est au gouvernement d’y veiller particulièrement en encadrant de manière très stricte ces mesures d’assouplissement afin qu’elles ne soient aucunement perçues par les populations comme le signe que nous serions peut-être en train de prendre le dessus sur la maladie. Ce qui est bien loin de la réalité. De même, le gouvernement devra aussi s’évertuer à garantir deux choses : la protection du personnel médical et la mise à disposition d’équipements adéquats pour des soins de qualité dans tous les centres de traitement.  (…) Il est tout aussi impératif d’équiper l’ensemble des centres de traitement du matériel nécessaire à la prise en charge de cas graves afin d’éviter à l’avenir ce qui s’est passé récemment à Touba avec cette pauvre patiente qui aurait perdu la vie, faute de respirateur », a-t-il conclu. 
 
Lundi 18 Mai 2020
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :