Évasion de détenues à la prison pour femmes de Rufisque : Les deux gardes pénitentiaires risquent deux ans de prison


Évasion de détenues à la prison pour femmes de Rufisque : Les deux gardes pénitentiaires risquent deux ans de prison
Deux gardes pénitentiaires et leur complice ont fait face hier au tribunal correctionnel de Dakar. Suite à l’évasion de 4 détenues de la prison pour femmes de Rufisque, à savoir une française, une ghanéenne, une guinéenne et une sud-africaine.

Les faits se sont passés en 2012, dans la nuit du 5 au 6 Juin vers 4h du matin. Les évadées étaient condamnées par la cour d'assises pour trafic international de cocaïne.

D’après les éléments de l’enquête menée par la section de recherche de la gendarmerie les pensionnaires avaient demandé à sortir de leur cellule afin de se soulager. De retour dans leur cellule, la garde pénitentiaire dit avoir oublié de refermer la porte, occasion qu'elles vont saisir pour s’évader.

Mais l’enquête a montré qu’au moment des faits aucun des gardes n’était à son poste. Malgré les explications fournies par les matons, la thèse de la complicité semble plus probable. Ce qui leur a valu une comparution devant la chambre correctionnelle pour association de malfaiteurs et négligence ayant facilité une évasion. Ils risquent 2 à 3 ans de prison si les faits sont retenus. Le délibéré sera connu le 8 janvier prochain.
Vendredi 22 Décembre 2017




Dans la même rubrique :
QUI EST EN CRISE !

QUI EST EN CRISE ! - 17/07/2018