Évaluation du compte administratif 2020 : le Conseil départemental de Kolda satisfait de son exécution au profit des populations.


Le Conseil départemental de Kolda est satisfait de l’exécution du budget 2020. Il l’a fait savoir au cours de l’évaluation de ce compte administratif ce mardi 28 septembre dans l’enceinte dudit conseil. Représentant le président du conseil Moussa Baldé (MAER), Alsény Ba (1er vice-président) a fait la lecture détaillée du compte administratif devant le préfet et les conseillers départementaux. Ainsi, il a rappelé les secteurs pourvus avec un taux d’exécution de plus de 90% faisant entrevoir la satisfaction dudit conseil.  

À en croire Alsény Baldé,  1er vice-président du Conseil départemental, « le compte administratif regroupe tout pour évaluer et faire de la projection pour ce qui reste à venir. Ce qui est important pour les collectivités, il faut impliquer tous les conseillers en travaillant en équipe pour réussir. Ainsi, le compte administratif de 2020 s’élève à 426 millions de Fcfa en cours d’exécution dont nous faisons l’évaluation. Ce dernier a été exécuté à hauteur de 90,52%. »

Avec la pandémie de Covid-19, le Conseil départemental de Kolda a su, par des prouesses, accompagner les secteurs clefs de compétences transférées en ressources financière et matérielle pour appliquer les mesures barrières. Cependant, seules les ressources destinées à l’investissement vers l’éducation, la culture (construction du musée) achevé désormais dont l’inauguration est imminente.

Revenant sur le budget, il précise : « notre budget que nous avons exécuté est réaliste et réalisable. On n’a pas utilisé les gros montants qui ne peuvent pas être exécutés. C’est pourquoi, on a fait le maximum pour être réaliste dans le budget. C’est ce qui a facilité le compte administratif avec des débats constructifs en lieu et place des discussions houleuses. Et nos réalisations ont été bien vues dans le département car les femmes, les jeunes s’y retrouvent. Et cette satisfaction nous va droit au cœur. Et dans ce sens, il faut remercier Moussa Baldé (MAER) président du Conseil départemental pour sa disponibilité… »

Il estime que les secteurs les plus touchés sont l’éducation, la santé, l’allègement des travaux des femmes, de la culture entre autres. Aujourd’hui, avance-t-il « on est à plus de 40 moulins distribués pour contribuer à l’allégement des femmes dans le monde rural. Nous pensons qu’avec ce bilan positif nous travaillons pour revenir et continuer à servir la population. »

Dans la foulée, il précise en ces termes « et le jour où nous sentirons que nous pouvons plus servir nos populations on se retirera. Nous avons servi nos populations avec satisfaction. D’ailleurs c’est le seul conseil qui n’utilise pas 10 millions de carburant et qui préfère les mettre au profit de ses travailleurs. Ils ont eu une augmentation de salaire, une adhésion à la CMU et des cartes professionnelles... »

Mardi 28 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :