États-Unis et Covid-19 : Les grandes entreprises technologiques imposent la vaccination à leurs employés pour entrer dans les campus.


Avec l’apparition du nouveau variant Delta du coronavirus jugé beaucoup plus virulent que celles précédentes, les grandes entreprises technologiques rendent obligatoires la vaccination contre la Covid-19 pour les employés. La raison résiderait dans le fait que : « le variant Delta très contagieux provoque une résurgence des cas dans les régions. »

Une résurgence qui a poussé des géants comme Twitter à fermer ses bureaux réouverts aux États-Unis à la date du 28 juillet.

Dans cette même mouvance, Google et Facebook Inc (FB.O) d'Alphabet Inc (GOOGL.O) ont déclaré mercredi que tous les employés américains devaient se faire vacciner pour entrer dans les bureaux. Plusieurs médias relatent également sur les plateformes de communication que Google prévoit également d'étendre sa campagne de vaccination à d'autres régions dans les mois à venir.

Twitter, qui a également suspendu mercredi les futures réouvertures de bureaux, avait commencé à autoriser les employés à retourner sur ses campus de San Francisco et de New York à 50% de sa capacité il y a environ quinze jours, après plus de 16 mois.
Les cas de coronavirus aux États-Unis ont augmenté en raison de la variante Delta, qui est apparue en Inde mais s'est rapidement propagée et représente désormais plus de 80% des cas de coronavirus aux États-Unis.

À cet effet, les autorités sanitaires ont déclaré mardi que les Américains entièrement vaccinés contre la Covid-19 devraient recommencer à porter des masques dans les lieux publics intérieurs dans les régions où le coronavirus se propage rapidement. 
En parallèle, la société de covoiturage Lyft Inc (LYFT.O), basée à San Francisco, qui avait déjà rendu les vaccinations obligatoires pour les employés retournant au bureau, a reporté sa réouverture à février à partir de septembre, nous renseigne les médias internationaux.

« Nous prévoyons que la situation COVID restera fluide au cours des prochains mois, ce qui nous empêchera d'obtenir une date de retour claire sans possibilité de la déplacer à nouveau.  » Une déclaration du PDG de Lyft, Logan Green, dans une note au personnel que l’on lit à travers le réseau social Twitter.

Selon un rapport de Deadline, le géant du streaming Netflix Inc (NFLX.O) a également mis en place une politique imposant la vaccination des acteurs et de l'équipe sur toutes ses productions américaines.
Apple Inc (AAPL.O) aussi prévoit de rétablir sa politique d'exigence de masques dans la plupart de ses magasins de détail aux États-Unis, à la fois pour les clients et le personnel, même s'ils sont vaccinés, a rapporté Bloomberg News.
Apple et Netflix n'ont pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires.

De nombreuses entreprises technologiques, dont Microsoft Corp (MSFT.O) et Uber (UBER.N), ont déclaré qu'elles s'attendaient à ce que les employés retournent au bureau, des mois après que les blocages induits par la pandémie les aient forcés à passer au travail à domicile.

Pour finir, Google a également annoncé mercredi qu'il prolongerait sa politique de travail à domicile jusqu'au 18 octobre en raison d'une récente augmentation des cas causés par le variant Delta dans différentes régions.

En résumé, ce nouveau variant Delta plus virulent que les autres formes du virus, dicte sa loi et fait pression sur les grandes entreprises qui sans issue aucune, sont encore obligés de jouer la carte du « profil bas ».
Jeudi 29 Juillet 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :