Etat de la dette du Sénégal : Amadou écarte tout risque de surendettement


Etat de la dette du Sénégal : Amadou écarte tout risque de surendettement
Au moment où il y a une vive polémique autour de l’état de la dette contractée par le Sénégal, le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan a saisi, ce samedi, le prétexte de la session plénière à l’Assemblée nationale pour éclaircir la lanterne des uns et des autres.
« Tous les indicateurs et seuils de viabilité de la dette extérieure correspondant à la catégorie de notre pays sont respectés. Les dernières analyses de viabilité de la dette, réalisées en rapport avec le Fonds monétaire international, attestent d’un profil de risque de surendettement faible », a expliqué M. Amadou Ba depuis l’hémicycle.
Pour mémoire, cette plénière porte sur l’examen des recettes, de la dette publique et des pouvoirs publics. A cet égard, l’argentier de l’Etat a souligné que premier poste de dépense est celui de la dette publique  qui se chiffre à 839,8 milliards FCFA. « Comparé à 2017, il a évolué de 23,5% ; son volume est certes important par rapport à 2017 mais reste sous contrôle », renseigne le ministre.
Ce dernier de rassurer : « La politique de maîtrise de l’endettement initiée depuis l’accession à la magistrature suprême du Président Macky SALL a permis de réduire le taux d’accroissement moyen de la dette, en le ramenant de 21,8% sur la période 2007-2011 à 13,6% sur la période 2012-2017 ». 
Samedi 25 Novembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :