Escroquerie foncière : les sénégalais du Gabon et les habitants de Keur Simbiri dénoncent la DESCOS, la SN HLM et Ndèye Maguette Mboup.


Avec 500 membres dans la coopérative dont 300 détenteurs de carnet d'épargne de la SN HLM, suite à une invitation en 2013 au Gabon, les sénégalais du pays de Omar Bongo pensaient pouvoir trouver une maison une fois de retour dans leur pays natal, chose qu'ils n'ont pas pu obtenir puisque selon eux les terrains affectés par la SN HLM seraient maintenant occupés par des usines et entreprises.

Quant aux habitants de Keur Simbiri au Lac Rose, ils ont aussi dénoncé l'injustice dont ils ont été victimes. Pour eux leurs problèmes ont pris démarré le 12 Octobre 2021 lorsque Ndèye Maguette Mboup, sœur de Serigne Mboup CCBM a arraché de leurs mains leurs propres habitats, des propriétés qui étaient légales puisqu'ils ont été signés par le maire de Bambilor. 

Est-il à préciser que Ndèye Maguette Mboup avait bénéficié de l'appui de la DSCOS pour démolir les maisons. Pour le secrétaire de Frapp, Guy Marius Sagna, ceci n'est que preuve supplémentaire de la force que la haute classe exerce sur celle moyenne.

Tous unis pour une même cause, ces acteurs comptent rallier à leur combat l'opinion publique pour demander à l’État du Sénégal de condamner ces faits...
Mercredi 2 Février 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :