Escroquerie : L’enseignant en arabe gruge un gendarme à hauteur de 1 400 000 Fcfa


Marié à deux femmes, père de 15 enfants et enseignant, Amadou Diaby a comparu devant le juge statuant en matière de flagrants délits de Dakar pour escroquerie, fait prévu et réprimé par l’article 379 du code pénal.
La partie civile dénommée Ibrahima Ndiaye, gendarme de profession, avait décidé à son retour de mission, d’acheter un terrain. Il a été mis en rapport avec le sieur Diaby qui lui a proposé un terrain d’une valeur de 1 million 400 000 somme qui lui a été remise.
 À la barre, la partie civile a déclaré avoir acheté 1 tonne de ciment pour clôturer le terrain, mais à son retour de voyage, il a constaté que les briques ont été enlevées. 
Il s’en est retourné à son vendeur Amadou qui le rassure  et lui propose un autre terrain. Chose qu’il a acceptée avant de retourner pour une autre mission. A son retour même chose, le terrain est vendu à un autre. Le gendarme tente donc de récupérer son argent.
Le prévenu a tenté de nier les faits arguant qu’il n’a reçu que la somme de 900 mille et que le gendarme est resté en mission pendant 8 ans sans donner signe de vie, raison pour laquelle il a cédé le terrain à quelqu'un d'autre.
La partie civile n’a pas réclamé de dommages et intérêts, mais la restitution globale de la somme qu’il lui avait remise.
Le ministère public a requis une peine de 2 ans dont 1 an ferme, soulignant que le prévenu n’a produit aucun document attestant de sa propriété.
Une peine jugée très sévère par l’avocat de la défense du fait que le délai de prescription est dépassé et que son client est un délinquant primaire.
Délibéré le 08 juin...
Jeudi 1 Juin 2017
Dakar actu




Dans la même rubrique :
Drogba change de tête

Drogba change de tête - 16/12/2017