Escroquerie Foncière : Comment l’agent immobilier et le courtier ont dribblé un client pour lui soutirer la somme de 31 millions.


Six (06) et trois (03) mois d’emprisonnement ferme sont les peines infligées à Momar Seck et Gata Touré respectivement agent immobilier et courtier par le tribunal de grande instance hors classe de Dakar. Ils sont poursuivis pour escroquerie et complicité d’escroquerie foncière portant sur la somme de 31 millions de francs cfa.
 
Moussa Sam Daff a été roulé dans la farine par les nommés Momar Seck et Gata Touré. Ces derniers lui ont vendu un terrain alors qu’ils n’avaient aucun droit sur le site qui s’avère appartenir à autrui. Le sieur Daff qui se croyait propriétaire légitime de cette parcelle n'a commencé à émettre des doutes que lorsque le gardien chargé de veiller sur les lieux lui a fait savoir que ce terrain appartenait à quelqu’un d’autre.
 
Le plaignant a souligné qu'avant l’achat de ce site, l’agent immobilier l'avait convaincu que ce terrain lui appartenait et les sieurs Seck et Touré lui ont même fait visiter le lieu à plusieurs reprises alors que tout était fondé sur du faux. Se sentant escroqué avec un faux acte de vente que lui ont remis ces derniers, Moussa Sam a saisi son avocat et introduit une plainte qui a atterri au tribunal. 
 
Devant la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar, ce mardi, Momar Seck gérant d’une agence immobilière à la cité ‘’Keur Damel’’, a reconnu avoir encaissé la somme de 30 au lieu de 31 millions de francs cfa comme déclaré. Cependant, il avoue avoir utilisé cet argent à des fins personnelles. Revenant à la charge, il soutient avoir signifié au courtier Gata Touré quand il lui a présenté les papiers de l’acte de vente du terrain, qu'il n’avait pas de matricule et qu’il allait procéder à des vérifications. C’est suite à cet échange qu’il est revenu vers moi pour me dire avoir eu des informations auprès de la mairie qui prouvent la véracité de cette parcelle. 
 
Poursuivant ses explications, l’agent immobilier confie aux juges que c’est le courtier qui s’est chargé de produire l’acte de vente. Une allégation que Gata Touré a balayé d’un revers, se considérant simplement comme un intermédiaire dans cette affaire.
 
Après délibéré, le tribunal a déclaré coupables Momar Seck et Gata Touré pour les faits d’escroquerie et de complicité d’escroquerie. Et les a condamnés respectivement à six (06) et trois (03) mois d’emprisonnement ferme et à payer solidairement la somme de 35 millions francs cfa au Sieur Daff.
Mardi 9 Février 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :