Esclavage en Libye : SBS s'indigne et fait un appel à la jeunesse africaine

« L’homme n’est pas à vendre. Non, pas du tout », souligne le Mouvement Solution Bay Spirituality. L’esclavage en Libye ne cesse de faire grincer des dents. Raison pour laquelle Cheikh Baba Diallo, président dudit Mouvement s’est érigé en bouclier pour défendre la cause de ces noirs, victimes d’acharnement.


« Pourquoi vendre l’homme s’il est la créature la plus parfaite de l’univers?« , s’interroge le Mouvement SBS qui se dit indigné. Selon ses membres, « l’esclavage en terre libyenne doit interpeller tout le monde, nous Africains et Hommes du monde. Des africains sont vendus comme du bétail« . « J’ai créé l’homme à mon image », Cheikh Baba de rappeler. Une parole du tout puissant qui, selon lui, devrait faire réagir le monde entier, si l’on tient compte que « Dieu a fait de l’homme la meilleure des créatures« .
« Si les hommes pouvaient savoir que Dieu a créé l’homme de par sa miséricorde, et si les hommes pouvaient percevoir cette miséricorde, personne ne regarderait un être humain comme de la marchandise sans valeur. Cheikh Ibrahima Niass dit « Baye » disait: ‘Si les personnes pouvaient avoir la vision que j’ai de l’être humain, personne ne le haïrait voir même le détester’« , renchérit le Mouvement SBS..
« Une personne animée par ces principes ne peut détester son prochain au point de le vendre. Mais tout ceci est la conséquence de l’émigration clandestine, ce désir, cette obsession de faire fortune en Europe », poursuit-il. Et pourtant la personne morale de SBS avait attiré l’attention de la jeunesse africaine, courant 2015, à l’occasion d’une émission qu’il avait accordée à une chaîne de télé gambienne. Il réitère ainsi sa position face à ce drame.
Cheikh Baba Diallo invite ainsi la jeunesse africaine à rester dans leur Pays, travailler pour leur Pays. Pour lui les européens qui ont cru en eux, ont travaillé pour atteindre ce niveau de développement. « Alors pourquoi pas nous africains?« , se demande-t-il. Convaincu que la spiritualité est la solution face à tous ces fléaux, SBS convoque le sens de la responsabilité des uns et des autres. « L’homme n’est pas à vendre », précise-t-il.
Lundi 27 Novembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :