(Entretien) Honorable Oumar Diakhaté : ' Pourquoi j'ai désamorcé la bombe à Mbacké... Ceux qui ont quitté Macky pour n'avoir pas été reconduits députés... Pour 2019, nous n'avons pas peur '

Quiproquo lors de la mise en place du comité électoral de Mbacké, implication controversée de Lat Diop de Guédiawaye dans l'effort de massification de l'Apr à Touba, difficultés du Président Macky Sall à gagner dans la cité..., l'honorable député Oumar Diakhaté, dit Baye Maguette exprime ses vérités sans porter de gants. Entretien...


Dakaractu :  Honorable, votre coalition traverse des moments durs à Mbacké avec cette rivalité Gallo Bâ-Abdou Mbacké Ndao le maire. D'ailleurs, le comité électoral en a souffert


Oui, en effet, mais il faut signaler que cette situation est dépassée. Lorsque j'ai compris qu'une médiation était inéluctable, je me suis avisé à enclencher les démarches. Dans une première assemblée convoquée par Gallo Bâ dans la perspective de former de manière consensuelle un comité électoral, j'ai remarqué que le maire n'était pas présent et qu'il ne s'était pas fait représenter. J'ai toute de suite compris qu'il y avait blocage et c'est dans la salle que j'ai pris l'engagement sur moi de les réconcilier sur l'essentiel. C'est ainsi que j'ai pris l'attache du ministre Moussa Sakho, de la Hcct Madame Mbaye, du socialiste Morane Guèye, des responsables politiques que sont Moustapha Ndiaye et Moustapha Bâ pour jouer les bons offices. Et c'est de fil en aiguille que les deux hommes ont eu un entretien à huis-clos avant de retenir que le maire allait diriger le comité et que le DG de la Sogip Sa allait se charger de la trésorerie. Aujourd'hui, la paix est retrouvée.


Dakaractu : Une paix de façade, pudique, les deux hommes finissant toujours par déterrer la hache de guerre après un moment d'accalmie



Certes ! Mais là, tout peut être différent car il s'agit de travailler pour la réélection d'un candidat commun (...). Dans tous les cas, moi je ne pouvais pas rester les bras ballants et laisser la situation empirer. Ce qui me lie au Président Macky Sall date de bien longtemps. Quand je l'accompagnais, Serigne Saliou Mbacké était encore de ce monde. J'ai traversé avec lui  le désert et je m'en glorifie énormément. 



Dakaractu : Cela n'a pas empêché au Prèsident Macky Sall de vous gommer lors des dernières joutes à la députation. Ceux qui ont subi le même revers que vous ont claqué la porte


Ces députés non reconduits et qui ont claqué la porte n'avaient pas les mêmes motivations que moi. Leurs objectifs étaient liés à des postes de responsabilité à incidence financière conséquente. Par contre moi, j'étais avec le Président Macky Sall pour satisfaire une conviction personnelle. Si le Président Macky Sall était vendeur de riz quelque part dans le monde, chez moi c'est  son riz que la famille mangerait. Et puis , il m'a toujours montré que je comptais pour lui.



Dakaractu : Comment jugez-vous l'incursion de Lat de Diop de Guédiawaye à Touba ?


Lat Diop n'a fait aucune incursion. Il a une maison à Touba et c'est un talibé de Serigne Saliou Mbacké. Touba est une localité qui ne peut pas être gérée politiquement par deux ou trois personnes. Lat Diop a clairement dit à qui voulait l'entendre qu'il n'était venu chercher ni un poste de député encore moins de Dg ou Haut conseiller. Il est déjà nommé à des postes de responsabilité. Il a aussi signifié aux leaders locaux qu'il n'était pas venu leur chopper leurs militants. Il n'en a pas besoin. Son rôle était d'aller vers les leaders qui ont gelé leurs activités parce que mécontents, les leaders de l'opposition visiblement influents etc... Par conséquent, il ne devait gêner personne. Malheureusement, certaines réactions sporadiques peuvent toujours jaillir de nulle part.


Dakaractu :  Un meeting d'ouverture pour le Président Macky Sall à Touba. Déjà des inquiétudes par rapport à la mobilisation?



Aucune peur ne saurait se justifier. Ce que le Président Macky Sall a fait à Touba, les populations le savent. Rien que l'autoroute Ila'a Touba suffit comme bilan. Je ne fais pas mention du tronçon qui traverse Ndamatou, l'hôpital en construction etc.... 

Dakaractu : Sonko, vous fait-il peur ?

Sonko, qui est Sonko ? Je ne connais pas Sonko!
Mercredi 30 Janvier 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :