(Entretien) Daouda Ndiaye, maire de la commune de Yeumbeul nord : « Il n’y a aucun calcul politique derrière le report des locales (…) L’acte 3 de la décentralisation a des avantages pour les maires travailleurs »


Les élections locales ont été repoussées de plusieurs mois suite à un consensus des acteurs politiques. Mais ce report est vu par certains opposants et citoyens comme une manie de l’État et de ses démembrements comme un moyen d’avoir plus de marge de manœuvre  pour préparer ces joutes électorales qui auraient dû se tenir au mois de décembre de cette année. 

Le maire de la commune de Yeumbeul nord n’est pas de cet avis. Daouda Ndiaye a soutenu dans un entretien accordé à Dakaractu qu’il n’y a aucun calcul politique derrière ce renvoi des élections locales. De même, il prend le contre-pied des contempteurs de la caution de 10 millions fixée par le ministre de l’Intérieur avec l’accord des différents acteurs. Selon le maire Daouda Ndiaye, cette caution devrait permettre de mettre de l’ordre dans la course aux collectivités locales. L’édile de Yeumbeul nord se fait par ailleurs l’avocat de l’acte III de la décentralisation décrié par bien de ses pairs. À son avis, les maires contempteurs de l’acte III vivent au dessus de leurs moyens. « L’acte III de la Décentralisation a des avantages pour les maires travailleurs, mais on ne peut pas se permettre d’avoir un train de vie dispendieux et traîner dans la boue cette réforme », plaide-t-il. En même temps, il se félicite du soutien de l’État aux collectivités locales. Sur le registre des dissensions au sein de la coalition Benno Bokk Yakaar, Daouda Ndiaye appelle tous les leaders à la retenue. Et comme charité bien ordonnée commence par soi-même, le coordonnateur de BBY à Yeumbeul Nord tend la main à tous les responsables de la mouvance présidentielle pour gagner ensemble les batailles futures.
Dimanche 28 Juillet 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :