Entrepreneuriat : « La société sénégalaise ne parle pas beaucoup d’échecs… mais c’est une partie normale de la vie d’un entrepreneur… »

La fondation Naumann était à l’UCAO dans le cadre des « fuck up night challenge », ces soirées qui promeuvent l’entrepreneuriat, afin de faire partager avec les étudiants de cette Institution, les succès d’entrepreneurs sénégalais ainsi que certains de leurs échecs. Joe Holden, Directeur Afrique de l'Ouest de la Fondation Friedrich Naumann, a ainsi rappelé que les épreuves étaient une partie normale de la vie d’un entrepreneur, même si peut-être, à cause de la mentalité de la société sénégalaise, « les entrepreneurs ne parlent pas de leurs échecs » souvent...


Vendredi 7 Février 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :