Enseignement supérieur : « les dotations du secteur sont passées, de 117 milliards en 2012 à 241 milliards en 2022" (Macky Sall)


 Le président de la République, Macky Sall, a reçu hier les recteurs d’université et directeurs d’institut. Une rencontre qui s’inscrit dans le même esprit que celle tenue le 06 août 2013 à l’occasion du conseil présidentiel sur la concertation nationale sur l’avenir de l’enseignement supérieur et de la recherche. 
Le président de la République a donc reçu le monde universitaire dans les mêmes dispositions hier, pour examiner les voies et moyens d’améliorer le système d’enseignement supérieur et de recherche pour qu’il reste à la hauteur des ambitions et des réalités temporelles.
 
Cette rencontre a permis au président Macky Sall de rappeler les efforts de l’État dans le secteur de l’enseignement supérieur depuis 2012. Ainsi, informe le président Macky Sall, "les dotations du secteur de l’enseignement supérieur sont passées, de 117 milliards en 2012 à 241 milliards en 2022". Soit plus du double en 10 ans. Cet effort budgétaire a donc permis au Sénégal, de matérialiser les réalisations, notamment l’élargissement de la carte universitaire avec l’ouverture de l’université du Sine Saloum, El Hadji Ibrahima Niass, celle de Amadou Mokhtar Mbow, mais aussi, des instituts supérieur d’enseignement professionnels ainsi que l’université virtuelle. L’évolution du nombre d’enseignants chercheurs est aussi, selon le chef de l’État, une avancée dans le secteur qui a permis de passer de 2.027 enseignants en 2015 à 2.348 en 2021. La construction et l’équipement de laboratoires ont été aussi signalés par le chef de l’État ainsi que la mise en service du supercalculateur du microscope électronique et des équipements de biotechnologie, les logements universitaires pour un investissement de plus de 79 milliards avec une augmentation du nombre de lits qui est passé de 6. 030 en 2012 à 43.375 lits cette année.
 
Malgré ces efforts, le président de la République, se dit conscient des limites dans le secteur. Le président Macky Sall estime qu’il y a toutefois autant de chantiers à parfaire. Mais ensemble, nous pouvons relever le défi pour un secteur de l’enseignement supérieur répondant aux aspirations du monde qui le compose.
Vendredi 8 Avril 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :