Enseignement arabe - Le maire Mbaye Dione inaugure un cycle secondaire de l'Institut Al Hazar à Ngoundiane.


Ce dimanche 24 octobre 2021, Serigne Mame Mor Mbacké a été l'hôte de marque du maire de Ngoundiane, Mbaye Dione et de l'ensemble de la communauté éducative de cette commune du département de Thiès.  

À la tête de cette structure éducative fondée par son défunt père Serigne Mourtada Mbacké et présent dans toutes les régions du pays, Serigne Mame Mor Mbacké a réussi à étendre les enseignements dans cet institut de l'élémentaire au supérieur et à l'installer même jusqu'en Côte d'Ivoire. Présent à Ngoundiane depuis plus de dix ans, l'institut Al Hazar compte quatre écoles élémentaires arabes dans la commune. Lesquelles ont toutes été construites en partie par l'équipe municipale.

La cérémonie de ce jour consiste à l'inauguration de deux salles de classe à l'école de Ngoundiane avec un centre pour l'ouverture d'un cycle moyen secondaire afin de permettre aux élèves des différentes écoles de la commune ayant réussi à l'entrée en sixième de rester à Ngoundiane. Ces deux nouvelles salles portent le nombre total à dix dans cet institut dont les six sont entièrement financées à partir du budget de la commune de Ngoundiane.

L'occasion a été saisie également par l'ensemble des intervenants pour remercier le maire Mbaye Dione pour l'importance qu'il accorde à l'enseignement coranique à travers ces nombreuses réalisations : construction d'une vingtaine de salles de classe dans les daaras de Ngoundiane, octroi annuelle de fournitures scolaires aux écoles arabes, subvention en espèces pour la prise en charge de certaines charges de fonctionnement de ces daaras.

Très comblé, et devant une assistance nombreuse, le marabout Serigne Mame Mor Mbacké a magnifié le geste de Mbaye Dione qui constitue un modèle et qui devait inspirer l'ensemble de ses collègues pour l'importance qu'il accorde à l'éducation et plus particulièrement à l'enseignement arabe.

Selon lui, jamais, il n'a vu un maire investir autant de moyens dans l'enseignement arabe et avec constance. Il a d'ailleurs rappelé la villa louée à Touba Ndam par le maire Mbaye Dione pour loger les étudiants ressortissants de Ngoundiane à l'Université Cheikh Ahmadou Bamba de Touba, un geste du maire de Ngoundiane qui est une première depuis la création de l'Université.

Pour toutes ces raisons, il pense que le Sénégal a besoin de dirigeants à l'image du maire de Ngoundiane qui mérite d'être soutenu et encouragé. Il a ensuite réaffirmé sa ferme volonté de consolider les nombreux acquis de l'institut Al Hazar et d'en faire une référence pour un enseignement arabe moderne. Il a notamment profité de cette tribune pour remercier le Président Macky Sall pour les dernières réformes  autorisant l'homologation par le ministère de l'Enseignement supérieur du baccalauréat arabe afin de permettre aux sortants de l'institut de trouver une insertion professionnelle à travers les différentes filières choisies.

La cérémonie a été clôturée par une remise de fournitures scolaires à l'ensemble des écoles arabes dont 3000 cahiers et 1500 stylos offerts à la commune de Ngoundiane par la SOCOCIM dans le cadre de la RSE.
Lundi 25 Octobre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :