"En Ligne"/ Filière Anacarde : « Le volume d'exportation est passé de 56 tonnes en 2017 à 56.000 tonnes en 2019 (...) La part du lion dans le gaz et le pétrole se trouve entre les mains du Sénégal » (DG Cosec)

Parler du conseil des chargeurs, de son rôle ainsi que de son poids dans l'économie du pays, relève d'un véritable exercice quotidien pour Mamadou Ndione. Après deux années passées à la tête du Cosec, Monsieur Ndione revient dans ce numéro de "En Ligne" sur le rôle de la structure qu'il dirige dans le fonctionnement des chambres de commerce ainsi que leur intervention dans certains filières porteuses. C'est le cas avec l'anacarde qui a vu aujourd'hui son volume d'exportation atteindre la barre des 56.000 tonnes en 2019 alors qu'il n'etait que 56 tonnes en 2017. Cette percée est possible, selon le patron du Cosec, grâce à une politique d'opérationalisation des ports du pays.
Évoquant la question relative à la découverte de ressources naturelles dans le pays, le responsable l'Alliance pour la république dans la commune de Diass explique que la part du lion dans le gaz et le pétrole se trouve entre les mains du Sénégal...


Dimanche 29 Septembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :