Émouvant témoignage de Malick Daff sur son adjoint décédé : « Ousmane était plus qu’un frère pour moi… »


« Ousmane c’est la providence qui nous a mis ensemble. On habitait tous les deux à la Médina, mais on a commencé à se fréquenter en 1985, quand j’ai été surclassé chez les juniors de Gorée. À l’époque c’est lui m’a accueilli et guidé. Tous les jours on allait ensemble aux entraînements au théâtre de verdure. En 1989 je suis allé au Port et il m’y a rejoint l’année suivante comme si le destin refusait de nous séparer. En 1991 je suis allé en Belgique, mais on a toujours gardé le contact. Pendant les vacances on passait notre temps autour du thé matin et soir. À la fin de nos carrières, on s’est encore une fois retrouvé au Port, lui comme préparateur des gardiens, moi comme coach en remplacement de Socé Fall qui m’avait confié l’équipe sur son lit de mort. »

« Avec Ousmane j’avais une relation particulière, c’était une partie intégrante de moi. Le premier avec qui je partageais toutes mes idées. C’était plus qu’un frère pour moi. C'est grâce à lui que j’ai connu mon adorable femme. Aujourd'hui j’ai perdu ma moitié, mais le Sénégal a perdu un homme de valeur. Que la terre lui soit légère! »
Mercredi 24 Avril 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :