Emmanuel Macron sur la longévité au pouvoir en Afrique : « Il faut rassurer les dirigeants après qu'ils aient quitté le pouvoir. C'est la peur des poursuites judiciaires qui les retient souvent »


Le président Français Emmanuel Macron s'est largement exprimé sur cette impérieuse question concernant les dirigeants africains, qui s'accrochent souvent au pouvoir. Emmanuel Macron, dans un entretien avec JeuneAfrique, considère qu'il y a des efforts à faire pour qu'il y ait d'abord un changement d'habitudes. " Tout comme la manière dont on peut montrer que l'on peut avoir moins de 65 ans et être président, on doit également penser qu'il est bien possible de quitter le pouvoir sans aucune difficulté", conseillera le président Français qui donnera même des exemples de dirigeants Africains tels que l’Éthiopien Abiy Ahmed,  le Ghanéen Nana Akufo-Addo ou encore le Nigérien Mahamadou Issoufou.

Le constat du président Emmanuel Macron est clair. Le renouvellement générationnel se fait pratiquement dans tous les domaines comme le sport, la culture, l'économie. Mais il serait regrettable de noter que "dans le domaine politique, on stagne toujours". 

Répondant à la question de nos confrères sur la longévité des présidents africains au pouvoir, Emmanuel Macron estime que "cela devrait être l'une des préoccupations majeures de l'Union Africaine. "Si l'on parvient à régler la question sur le statut des anciens dirigeants africains en les rassurant après le pouvoir, on pourrait leur éviter de s'y accrocher". 

Ainsi, le président Français pensera qu'on leur épargnera cette espèce de peur panique à l’idée de ne plus pouvoir rester dans leur pays, de ne plus avoir de statut ou à l’idée qu’eux ou leur famille aient des ennuis judiciaires.
Vendredi 20 Novembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :