Émigration irrégulière : Le sursaut de Macky Sall pour freiner la vague de candidats du Barça ou du Barzakh.


Le président Macky Sall a pris un certain nombre de mesures pour freiner ces voyages périlleux que continuent d’entreprendre de jeunes Sénégalais. Il a profité du Conseil des ministres du mercredi 18 novembre 2020 pour aborder la question liée à la recrudescence de l’émigration clandestine à partir de nos côtes. Et c’était pour insister auprès des ministres concernés et des forces de défense et de sécurité, sur la nécessité impérative et systématique de renforcer les dispositifs de surveillance et de contrôle de l’espace maritime national, et particulièrement du littoral, en mettant l’accent sur les zones de pêche qui sont les principaux points de départ des migrants clandestins, a indiqué le communiqué parcouru par Dakaractu.
 
Et c’est convaincu que le fait d’investir au profit des acteurs de la pêche allait freiner ces vagues de départ qu’il a donné des instructions en ce sens. ‘’Le chef de l’État a invité le ministre des Pêches et de l’Economie maritime, en rapport avec son collègue des Finances et du Budget, à faire le point sur la situation du programme de constructions des quais de pêche, des aires de transformation moderne, des complexes frigorifiques de stockage des produits de pêche, du programme relatif à l’acquisition de moteurs hors-bord, du programme de géolocalisation des pirogues de la pêche artisanale et du programme d’acquisition de camions frigorifiques destinés aux acteurs de la Pêche’’.
 
Dans la même lancée, il a exhorté également le ministre en charge des Pêches et de l’Economie maritime à accélérer l’entrée en service progressive des pirogues en fibre de verre afin de remplacer les pirogues en bois qui favorisent « l’agression » et « la destruction » de nos massifs forestiers, renseigne ledit document.
 
 
Lequel communiqué de préciser que le président Macky Sall a demandé au gouvernement ''d’accorder une attention plus soutenue à la redynamisation économique et à la situation sociale des populations des zones de pêche. Ces dernières doivent être davantage sensibilisées et accompagnées, avec diligence et efficacité, par les mécanismes d’encadrement et de financement publics à déployer rapidement et efficacement dans les localités ciblées’’.
 
Rappel, a été également au cours de ce Conseil des ministres des ‘’nombreuses réalisations faites par le Gouvernement dans le secteur de la pêche, le Chef de l’État a donné des instructions au Ministre des Pêches et de l’Économie maritime pour accentuer la sensibilisation des acteurs de la pêche sur les problématiques de sécurité en mer : il lui a, à ce propos, demandé de veiller à la reprise satisfaisante du programme de dotation des pêcheurs en gilets de sauvetage’’, indique ledit communiqué.
Jeudi 19 Novembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :