Émigration irrégulière : L’État promet de réserver de lourdes sanctions aux organisateurs des voyages clandestins.


Contre les trafiquants d’êtres humains, l’État veut sévir rigoureusement. Le président Macky Sall en a annoncé la couleur, ce jeudi 31 décembre 2020, lors de l’édition ‘’Le Grand Entretien’’ qu’il a initiée pour éclairer la lanterne des Sénégalais. ‘’Nous allons sévèrement réprimer les acteurs de ces trafics d’êtres humains. Nous ne pouvons pas concevoir que des personnes se permettent d’organiser des voyages irréguliers à risque, en empruntant une embarcation contenant des centaines de personnes qui risquent de périr en mer, d’empocher plus de 200 millions et revenir tranquillement au bercail sans aucune sanction. Ce qui constitue d’ailleurs un trafic d’êtres humains. Et nous réservons à ces trafiquants de lourdes sanctions pour freiner ce trafic’’.
 
Aux jeunes Sénégalais qui nourrissent le désir de se lancer dans les routes de l’émigration irrégulière, il a tenté de faire entendre raison. ‘’Il ne faut pas croire que l’Europe est l’Eldorado’’. Occasion qu’il a mise à profit pour déplorer ces victimes décédées sur la Route des Canaries. ‘’Voir nos enfants mourir dans le désert ou dans l’océan est une chose qui nous fend le cœur’’. 
 
Vendredi 1 Janvier 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :