Émigration clandestine : La présence de soldats espagnols à Dakar découle d’un accord signé en 2006 entre le Sénégal et le Royaume d’Espagne, selon le ministre de l’Intérieur.

La dernière décision du Royaume d’Espagne d’envoyer des soldats au Sénégal pour la surveillance maritime découle d’un accord qui a été signé entre les deux pays, depuis 2006. Le rappel a été fait par le ministre de l’Intérieur à l’occasion du « Gouvernement face à la presse », ce mardi.


« Cela n’est pas nouveau. Un accord a été signé, à travers l’agence européenne Frontex, le Sénégal et le Royaume d’Espagne, en 2006. Cet accord prévoit des patrouilles conjointes tout au long de nos frontières maritimes, ainsi que d’autres actions », a assuré Antoine Abdoulaye Diome.

L’accord a été renouvelé à plusieurs reprises, selon le « premier flic du pays », qui renseigne que « c’est donc dans un cadre bien déterminé que toutes ces actions sont entreprises et régulièrement menées afin de venir en appoint ».

À noter que la ministre espagnole des Affaires étrangères, Arancha Gonzalez Laya, en visite à Dakar, avait annoncé le déploiement à Dakar de 15 soldats à bord et d'un navire océanique avec 25 autres soldats pour renforcer les troupes du détachement espagnol.
Mardi 24 Novembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :