Émigration clandestine : 33 sénégalais à bord d’une pirogue à destination de l’Espagne disparaissent en mer.


Jeudi dernier, des candidats à l’émigration clandestine avaient quitté la capitale de la wilaya de Dakhlet Nouadhibou, en Mauritanie, à destination de l’Espagne. La pirogue avait 40 migrants à son bord, dont 33 sénégalais selon « L’Obs ». 

Depuis son départ, aucune information n’a été relevée. Personne n’est en mesure de dire si les migrants sont encore en vie ou pas. Par ailleurs, les mêmes sources ont fait savoir qu’au début de l’année 2021, plus de 10 embarcations portées disparues au départ de Nouadhibou ont été recensées.

Sur ces côtes, le 15 janvier dernier, une pirogue qui transportait plus de 50 migrants s’était perdue en mer. Au Maroc, un bateau convoyant 52 personnes, dont 12 femmes et 1 enfant, qui avait quitté la région de Guelmim le 17 octobre passé, est toujours introuvable.

Les mêmes sources informent que Boubacar Sonko, sénégalais de 27 ans, a perdu la vie la semaine passée, dans la forêt de Nador, lors d’une course poursuite avec des policiers marocains. Candidat à l’émigration clandestine, il avait quitté le Sénégal, transitant par le Maroc dans le but de rallier l’Espagne. Un projet migratoire qui a échoué à jamais...
Mardi 2 Novembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :