Émeutes nationales / Assome Diatta parle aux manifestants, à Sonko et aux investisseurs victimes de casses.


Suite aux émeutes qui ont causé plusieurs morts au Sénégal dont quatre à Bignona, la ministre du Commerce originaire de ce vaste département de la région de Casamance, manifeste sa compassion « ensemble, pleurons la perte de nos enfants, nos espoirs, partis à la fleur de l’âge, victimes des événements douloureux de ces derniers jours. Que Dieu renforce le cœur des parents que nous sommes, apaise nos colères, afin que nous  puissions nous accorder un pardon mutuel », lance Aminata Assome Diatta. 

Poursuivant, elle souligne que c’est le moment d'appeller à l’apaisement. Agissons avec sérénité! « Agissons avec sérénité ! Soyons au chevet de nos blessés et apportons-leur notre assistance. Ils sont  nos enfants, nos frères, nos sœurs. À ceux qui sont encore entre les mains de la justice, en ces douloureuses circonstances, je demande d’être endurants, patients, et de revenir à la raison; sans garder rancune », lance Assome Diatta. 

S’adressant aux manifestants de son Bignona natal et casamançais en général, elle lance un appel. « Chère population de la CASAMANCE, ma terre natale, de Gouloumbou à Diogué, de Sénoba à Mpack, nous souffrons depuis tant d’années. C’est l’occasion de panser nos blessures et de gagner la paix. Oui il n’y a pas de paix sans justice. Il n’y a pas non plus de justice sans implication personnelle de chacune des parties. À l’image du reste du Sénégal, nos populations ont besoin d’un meilleur cadre de vie. Mais, tous et chacun, comme une seule femme, comme un seul homme, doit être le premier à se battre et à s’investir pour y parvenir. Je comprends les cris. Je comprends vos peines. Mais vous connaissez l’implication personnelle du Président Macky Sall pour la région et vous savez qu’ au-delà de l’action gouvernementale, je ne ménage point mon investissement personnel et mon engagement sans faille pour nos jeunes, nos femmes et nos populations. J’invite toutes et tous à l’adoption d’une attitude constructive et bâtissons notre région, ainsi que tout le reste du territoire sénégalais. 

Face à ces difficultés, Monsieur le Président de la République, soyez rassuré de ma fidélité, de ma loyauté et de mon engagement à vos côtés. Je suis certaine que la même chose vaut pour tous vos plus proches collaborateurs. Le Sénégal a besoin de vous en ce moment précis, de votre expérience, de votre sens de l’État.

À vous Ousmane Sonko, s’est adressée la ministre du Commerce, “mon frère de la Casamance, mon frère du Blouf, je suis sensible à vos difficultés du moment, mais je vous dis que le Sénégal et la Casamance dépassent nos ambitions personnelles. Vous et moi aimons la Casamance et le Sénégal. Mais nous devons être prudents face aux enjeux du moment. Le Sénégal et la Casamance ont besoin de paix, cette paix qui nous a toujours distingué des autres doit être préservée, améliorée et offerte en héritage aux générations futures”, dit-elle. 

En charge du Commerce et des PME, Aminata Assome Diatta donne les chiffres des casses perpetrées par les manifestants. "Vingt et une (21) grandes et moyennes surfaces ont été saccagées et pillées et deux au moins, incendiées. Douze (12) stations essence Total ont connu le même sort. Comme nous le savons tous, c’est un coup dur porté à notre économie". C’est aussi un coup dur pour nos jeunes qui y travaillent, pour nos petites entreprises qui les ravitaillent et pour nos agriculteurs qui les approvisionnent en produits agricoles, regrette-t-elle...
Mardi 9 Mars 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :