Émeutes et Saccages : 14 personnes arrêtées lors des manifestations recouvrent la liberté.


Une quinzaine de personnes ayant participé aux manifestations contre l’arrestation du député Ousmane Sonko, accusé de viols répétés sur une masseuse de 21 ans, ont finalement recouvré la liberté. Poursuivis pour des faits d'attroupement non armée, actions diverses, dommages à la propriété d'autrui et violation des règles liées à l’interdiction de rassemblement, ils ont tous été relaxés par le Tribunal des flagrants délits de Dakar. 

Après un renvoi, leur dossier a été jugé hier mardi. Les prévenus ont comparu libres devant le juge des flagrants délits de Dakar. Il leur était tous reproché d'avoir saccagé des édifices publics ou des biens appartenant à un particulier.

Dans ce dossier, le procureur a requis une application de la loi pénale.
Mercredi 17 Mars 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :