Eliminatoires mondial 2022, entre le sorcier Le Roy, les « Diables rouges » et le petit poucet Namibien : Cheikh O. Aïdara décrypte le tirage...


Un tirage clément, pour ne pas dire abordable, c’est l’expression qui ressort le plus depuis l’annonce des dix groupes constitués ce mardi 21 janvier, à l’issue  du tirage au sort des éliminatoires du mondial 2022. Si l’opinion semble assez sereine au vu des adversaires des « Lions » (Namibie, Congo Brazza, Togo) qui seront dans le groupe H, de l’avis de Cheikh Oumar Aïdara, chercheur et consultant en football le plus clair de son temps, ce tirage est certes clément vu le standing de la sélection nationale (Première en Afrique, 20 ème mondial, et vice-championne d’Afrique), mais  des équipes telles que le Togo de Claude Le Roy, ou encore la Namibie et le Congo peuvent toujours créer la sensation…

Un pot 1 en « Bouclier » contre les grands d’Afrique…

« C’est un tirage très clément pour l’équipe nationale du Sénégal qui a évité les gros morceaux (Ghana, Maroc, Algérie…) de par sa position dans le pot 1… »

Des « diables rouges » qui ne font plus peur…

« Le Congo est une équipe qu’on maitrise parfaitement pour les avoir battus (2-0) le 13 novembre 2019 à Lat Dior, dans le cadre du match aller des éliminatoires de la CAN 2021. »

La Namibie pas assez dangereuse mais..

« La Namibie est une équipe difficile à cerner. C’est une sélection qui peut enchaîner de bonnes performances pendant un moment puis retomber dans leurs travers. C’est une équipe de transition qui ne pourra pas tenir tête au Sénégal. »

« Le Togo, une sélection en reconstruction … » Vers une revanche ou un remake de 2005 ?

« Le Togo, c’est là le nœud du problème. Les « Eperviers » vont-ils nous créer les mêmes difficultés qu’en 2005 ? On se rappelle tous des éliminatoires de la coupe du monde 2006, le Togo nous avait créé d’énormes difficultés avec le match nul (2-2) au stade Léopold Sédar Senghor. Je rappelle qu’Aliou Cissé avait joué ce fameux match. Donc ça sera une sorte de revanche… »

« Le Sénégal largement supérieur… Le sorcier blanc, Claude Le Roy à l’affût »

« Le Sénégal est actuellement largement supérieur au Togo qui a perdu ses joueurs d’élite, c’est une sélection en reconstruction. Mais il y a le sorcier blanc Claude Le Roy qui est là-bas et qui peut toujours sortir un tour de son chapeau. C’est un entraîneur très expérimenté qui connaît  très bien le Sénégal et l’Afrique qu’il a sillonnée. C’est quelqu’un qui maîtrise les « Tanières » Africaines, surtout le Sénégal.» 

Selon Oumar Aïdara, dans la planification l’on se rend compte que les éliminatoires ne seront pas faciles. Il faudra donc maitriser le calendrier des rencontres qui ne seront pas faciles. Avec le rythme effréné qui attend les sélections. La moindre fausse note se payera cash. Le Sénégal devra très tôt engranger le maximum de points afin de s’assurer une certaine marge de sécurité.
 
Mercredi 22 Janvier 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :