Élimination de la violence à l'égard des femmes : Les recommandations d’ADHA


Élimination de la violence à l'égard des femmes : Les recommandations d’ADHA
 Ce dimanche sera célébré la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes. À la veille de cette célébration, Action pour les Droits Humains et l’Amitié (ADHA) incite les pouvoirs publics à une réelle prise en charge de la question liée au genre et propose des recommandations puisqu'au Sénégal, les femmes sont victimes chaque année de violences conjugales graves,
Action pour les Droits Humains et l’Amitié qui s’indigne profondément de la situation que vivent les filles et les femmes malgré les initiatives des autorités, encourage vivement l’État à faire preuve de plus de considération à l’égard des femmes et des filles. L’Association a recommandé aussi vivement le renforcement des capacités des organisations de la société civile dans la lutte contre les violences faites aux femmes et le lancement de campagnes de sensibilisation de grande envergure afin d’éradiquer ce phénomène.
Dans la note signée par Adama Mbengue, Président de ADHA,  ce dernier appelle aussi à l’application rigoureuse des instruments de protection tels que : la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, le Pacte international relatif aux droits civils et politiques, le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels, la Convention contre la Torture et autres Peines ou Traitements Cruels, Inhumains ou Dégradants et la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des Femmes.
ADHA pour finir, interpelle les autorités compétentes, les juges et toutes les organisations de défense des droits humains, pour une réelle prise en charge de la question liée au genre.
 
 
Vendredi 23 Novembre 2018
Dakar actu




Dans la même rubrique :