Élections en Centrafrique / Les assurances de la Minusca sur l’aspect sécuritaire.


Les élections couplées de la présidentielle et des législatives sous haute tension sécuritaire en Centrafrique, se déroulent sous la supervision de la Minusca.

Selon un document reçu à Dakaractu, malgré les détonations entendues dans plusieurs préfectures empêchant certains citoyens de sacrifier à leur devoir civique, la mission rassure.

 « Grâce aux efforts de restauration de l’autorité de l’État, il est devenu rarissime de retrouver une espace exclusivement contrôlé par les groupes armés. L’État est aujourd’hui présent dans les 16 préfectures. Les Forces de sécurité et de défense sont aujourd’hui présentes dans toutes les parties où elles s'étaient retirées lors de la crise », lit-on dans le document.

La Minusca souligne qu’ « avec l’appui du Représentant du Secrétaire  Général et Chef de la MINUSCA, Mankeur Ndiaye a pu mobiliser la communauté internationale y compris le Conseil de Sécurité de l’ONU, le Conseil de Paix et de la Sécurité de l’UA, la Communauté Économique des États de l’Afrique  centrale, la conférence internationale sur la Région des Grands Lacs dont la convergence de vue et le soutien coordonné à la RCA contribuent à la tenue des élections... » 

Le fichier électoral compte 1.858.236 inscrits. Selon les données reçues à Dakaractu, 93,24% des centres étaient ouverts pour la distribution des cartes qui ont continué jusqu’à ce matin. C'est 3.285 sur 3.523 des bureaux de vote enregistrés.
Dimanche 27 Décembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :