Élections en Centrafrique : L’opposition évoque « de la fraude » et exige la reprise du scrutin.


Au moment où les Centrafricains attendent les résultats des élections couplées de dimanche dernier, la plateforme de l’opposition COD 2020 crie à la fraude « massive ». Dans une déclaration commune, ils ont « demandé à l’annulation pure et simple et la reprise des élections groupées du 27 décembre », lit le porte-parole Nicolas Tiangaye.

L’opposition estime que « les élections groupées du 27 décembre 2020 n’ont pas été justes et inclusives et ne sont nullement l’expression de la volonté du peuple centrafricain », dénonce-t-elle.

Le porte-parole des opposants liste un certain nombre de points qu’ils jugent irrégulières par rapport à la Constitution centrafricaine. « Le dépouillement des résultats n’ont pas été faits aussitôt à la fin des votes et se sont poursuivis le lendemain ». Par conséquent, « les urnes ont été conservées par la Minusca en l’absence des représentants des candidats, en violation du code électoral. Les représentants des candidats à l’élection présidentielle n’ont pu avoir les feuilles de résultats signées tel que prévu par les dispositions du code électoral. » 

Nicolas Tiangaye souligne que le nombre de votants dépasse celui des inscrits dans certains bureaux de vote et des tentatives d’intimidation des électeurs et des achats de vote des électeurs ont été signalées...
Mercredi 30 Décembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :