Élections Centrafricaines : Le Président sortant Faustin-Archange Touadéra appelle les citoyens à aller choisir librement leurs dirigeants.

La Centrafrique vote ce dimanche 27 décembre pour élire son président et ses députés dans un contexte tendu. Si la situation est calme dans la capitale, des perturbations ont été recensées en province.


Environ, c'est quelque 1,8 million d'électeurs qui sont appelés aux urnes pour ce scrutin présidentiel et législatif. Les bureaux de vote ont ouvert ce dimanche en ordre dispersé, ils ont pour certains eu du retard à l’ouverture à cause de problèmes de logistique, notamment dans la capitale. À Bangui c'est aux alentours de 8h30, que le président sortant Faustin-Archange Touadéra a voté au lycée Boganda de Bangui, dans la matinée de ce dimanche 27 Décembre.

Après avoir accompli son devoir civique, le président sortant Faustin-Archange Touadéra a appelé le peuple centrafricain à aller choisir ses dirigeants.  

« Le vote c'est un droit et un devoir pour le peuple centrafricain. Chacun doit pouvoir, suivant la constitution de notre pays, chaque citoyen a le droit de choisir librement ses dirigeants. Je crois que c'est un moment important pour la république centrafricaine, qui sort, ou cherche à sortir de ces moments de crise. Et je pense que la bonne voie pour l'épanouissement du bien être de notre pays et de nos populations, c'est la démocratie, le libre choix des dirigeants par le peuple, alors on ne doit pas les empêcher de faire ce choix, sinon c'est grave et c'est perpétuer la violence qui ne fera qu'entraîner le pays dans le chaos. Donc, il faut continuer à demander à tous les centrafricains, conformément à notre constitution et aux institutions chargées de l'organisation des ces élections, d'aller dans les urnes et de choisir librement leurs dirigeants », a-t-il déclaré.
Dimanche 27 Décembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :