Éducation sexuelle dans les écoles : Le Rassemblement Islamique du Sénégal alerte l'opinion nationale et invite le Chef de l'État à réaffirmer la position du Sénégal sur l'homosexualité.


C'est à travers une déclaration que le Rassemblement Islamique du Sénégal (RIS), par la voix de leur Président, Pape Matar Kébé, alerte l'opinion nationale sur l'intégration dans les curricula, des principes d'éducation à la sexualité et à la santé reproductive pour les enfants de 05 à 18 ans.

À cet effet, l'organisation dénonce l'acharnement des lobbies et des bailleurs de fonds qui cherchent à légitimer l'homosexualité en passant par le concept "genre" à l'école. Il souligne également dans la déclaration, que ces réformes visent à créer une école extravertie, car les programmes ne tiennent pas compte de nos valeurs et réalités et les réformes ne sont pas concertées. "Ces réformes visent à créer une école extravertie qui n’est ni nationale - les programmes ne tiennent pas compte de nos valeurs et réalités - ni démocratique et populaire les réformes et innovations étant introduites dans le programme sans la concertation avec la communauté", lit-on dans le document.

Ainsi, le RIS salue le courage et l’engagement des organisations syndicales qui ont refusé d’adopter la proposition dudit bailleur, faisant la promotion de l’homosexualité qui est une pratique contraire à nos valeurs traditionnelles, morales, religieuses et culturelles.

Par ailleurs, le RIS invite le Chef de l'État à réaffirmer la position du Sénégal qui condamne l'homosexualité.
Mercredi 30 Décembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :