Éducation citoyenne à Gandiole : 30 ambassadeurs scolaires de la citoyenneté formés par des étudiants de l’UGB

Le mardi 4 septembre 2018, la salle de conférence du Centre culturel Aminata de Gandiole a refusé du monde à l’occasion de la cérémonie de clôture du projet « Ambassadeurs Scolaires de la Citoyenneté » mis en œuvre par une équipe de trois étudiants représentant l’UGB à la compétition interuniversitaire Voix des Jeunes. La cérémonie a été présidée par le Recteur, le Professeur Ousmane Thiaré. Au total trente (30) ambassadeurs scolaires de la citoyenneté, dont 15 du collège de Mouit et 15 du lycée de Tassinère, ont reçu leurs attestations de fin de formation.


Dans son intervention, Monsieur Jean Sibadioumeg Diatta, Coach de l’équipe Voix des Jeunes de l’UGB, a remercié les autorités scolaires de la région de Saint-Louis, le Proviseur du lycée de Tassinère, le Principal du collège de Mouit, les associations des parents d’élèves, le Parrain des Ambassadeurs, mais aussi et surtout les élèves pour leur contribution à la réussite du projet. Pour sa part, Monsieur Alioune Badara Diop, Capitaine de l’équipe a présenté le projet avec ses quatre phases : « loo jangul do ko tari » « on  ne peut restituer que ce qu’on a appris et maitrisé » ; « xam sa gox » "connaitre sa communauté" ; « and jeuf » "agir ensemble" et « mbolo moy doole » "ensemble, nous sommes plus forts ». Il a aussi énuméré quelques-uns des importants résultats obtenus depuis sa mise en œuvre.

Monsieur Ndiaga Diagne, Président de l’Association des Parents d’Elèves du collège de Mouit, a magnifié le projet qui a « permis de changer la mentalité des élèves des deux gouvernements scolaires ». Il a souligné qu’après la formation, il a constaté un réel changement de comportement chez les élèves à travers des initiatives qu’ils ont eux-mêmes portées. C’est ainsi qu’il a remercié l’Université d’avoir choisi Gandiole. Les Présidentes des gouvernements scolaires des deux écoles ont aussi exprimé leur fierté d’avoir suivi le programme qui leur a permis de prendre conscience de la nécessité d’agir pour résoudre un certain nombre de problèmes auxquels leur commune est confrontée. Mademoiselle Awa Gaye du collège de Mouit en a profité pour appeler ses camarades à travailler à la diffusion des valeurs citoyennes, mais aussi à continuer de mettre en œuvre leurs compétences pour le développement de leur commune.

Quant au Principal du collège de Mouit, Monsieur Papa Ndiouga Mbaye, il a félicité les étudiants de l’UGB pour leur engagement «sans faille» dans la mise en œuvre du projet «d’éducation à la citoyenneté.» À ce titre, il a exprimé sa satisfaction en invitant le Recteur à être fier des étudiants de l’UGB, car a-t-il souligné «grâce à ce projet, nous avons senti que nos élèves sont devenus plus responsables, plus autonomes. Ils sont spontanément préparés à répondre aux besoins de leur communauté.» Poursuivant dans le même sens, il a indiqué que ces « vaillants ambassadeurs » ont acquis « les valeurs d’éthique et de volontariat capables de contribuer à  la réussite de leurs missions ». Enfin, il a rassuré que son école s’engage à « pérenniser le projet et à le vulgariser au plan national ».

Monsieur Moussa Gaye, Proviseur du lycée de Tassinère, a pour sa part magnifié la portée du projet en ces termes : « le projet a apporté un intrant pédagogique de qualité à travers ses quatre phases que je qualifie d’innovation capitale. » Il a aussi constaté les changements de mentalité des étudiants en déclarant : « Nous voyons que nos élèves prennent maintenant des initiatives et mobilisent leurs camarades ». Selon lui, ce projet pratique pousse les jeunes à aller sur le terrain pour faire des actions concrètes.

Monsieur Thierno Sarr, représentant de l’Inspecteur d’Académie de Saint-Louis s’est dit « séduit par le projet ambassadeurs scolaires de la citoyenneté » dont il propose la diffusion au plan national en vue de promouvoir une citoyenneté agissante. Il a appelé les 30 ambassadeurs à ne pas « dormir », mais à « faire en sorte que la totalité de vos actes soit érigée en règle universelle ».

Monsieur Mamadou Dia, Parrain des Ambassadeurs et par ailleurs Président de l’ONG Hahatay, a reconnu que le projet est « en train d’inspirer d’avantage les jeunes du collège et du lycée en vue de promouvoir une jeunesse engagée ». Il a exprimé sa satisfaction d’être choisi comme Parrain afin d’aider ces jeunes à avancer dans la citoyenneté dans le but de contribuer au développement de Gandiole. Monsieur Dia a aussi soutenu qu’il a la conviction qu’à travers ce projet, les jeunes de Gandiole vont inspirer leurs camarades du Sénégal.

Quant au Recteur de l’UGB, le Professeur Ousmane Thiaré, il a d’emblée félicité les Ambassadeurs de la citoyenneté pour leur mobilisation et leur engagement citoyen. Revenant sur l’importance de la citoyenneté, il a déclaré que « la citoyenneté occupe une place capitale dans le développement de tout pays. C’est donc le moment de saluer ce projet qui vient à son heure ». Le Recteur a aussi magnifié la pertinence du projet qui a permis de « transformer la mentalité des élèves afin d’en faire des ambassadeurs du changement positif, capables de propulser les valeurs d’engagement et de leadership, de solidarité, de sauvegarde du bien commun, de volontariat, etc. ». C’est dans cette perspective qu’il a indiqué qu’une correspondance a été envoyée au Ministre de l’Education Nationale, Monsieur Serigne Mbaye Thiam, pour une collaboration avec l’équipe Voix des Jeunes de l’UGB en vue de l’implémentation du projet dans les autres lycées et collèges du Sénégal. A partir de ce moment, dira-il que « Gandiole sera un exemple de citoyenneté à l’échelle nationale ». A l’endroit des Ambassadeurs, le Recteur leur a délivré ce message « Soyez conscients du rôle important que vous devez jouer et de la place que vous devez occuper dans le développement de votre belle localité, car pour paraphraser l’adage Gandiole ne sera que ce vous en ferez ». Il a poursuivi en les appelant à travailler à la diffusion des valeurs citoyennes acquises dans leurs écoles, leurs réseaux amicaux, leurs familles, leurs associations de quartiers, etc.
Mercredi 5 Septembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :