Éducation : Que sait-on des cinq enseignants qui viennent d’entamer une grève de la faim au siège de Frapp.


Cinq enseignants ont entamé ce vendredi au siège du mouvement Frapp France dégage, une grève de la faim. Cela fait suite à la campagne de recrutement de 5.000 enseignants par le gouvernement sénégalais, conformément aux directives du président de la République.

Mais à la grande surprise des enseignants des classes passerelles, le gouvernement n’a recruté que 29 sur les 210 que comptent le secteur. Se  sentant ainsi lésés dans ce recrutement des 5.000 enseignants par le gouvernement, cinq de ces enseignants de classe passerelle ont décidé d’entamer une grève de la faim au siège du mouvement Frapp France dégage afin d’amener le gouvernement à corriger cette injustice.
 
Il s’agit de Aminata Sylla, IEF Goudiry, enseignante en poste à Toumbouguel, Mama Konté, IEF Sédhiou, enseignante en poste à Toubacouta, Demba Guèye, enseignant en poste à Missirah Kouthiam, Adama Dramé, IEF Koungheul, enseignant en poste à Keur Ndiémé et de Cheikh Oumar Cissokho, IEF Birkelane, enseignant en poste à Keur Ngatta. Selon ces grévistes, d’autres enseignants viendront d’autres localités pour s’ajouter au nombre…
Vendredi 17 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :